Tabac et stress, les deux facteurs aggravant les risques d'infarctus chez la femme, en forte hausse depuis 15 ans (VIDEO)

Tabac et stress, les deux facteurs aggravant les risques d'infarctus chez la femme, en forte hausse depuis 15 ans (VIDEO)

Publié le :

Jeudi 29 Septembre 2016 - 17:41

Mise à jour :

Jeudi 29 Septembre 2016 - 17:46
©Gordon Anthony McGowan/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Alors que le nombre d'infarctus recule chez les hommes, il explose chez les femmes, notamment les plus jeunes. Les symptômes sont mal connus et les causes le provoquant différentes de celles des hommes.

Si l’infarctus impacte majoritairement les hommes, ce sont bien les femmes qui représentent la population qui subit la plus forte hausse dans la tendance actuelle. Plus précisément, les femmes "jeunes" à savoir celles âgées de moins de 50 ans.

Selon la Fédération française de cardiologie, qui tire la sonnette ce jeudi 29 qui est la "Journée mondiale du cœur", les cas recensés chez les femmes de moins de 50 ans ont triplé depuis quinze ans. Selon l'Institut de veille sanitaire, le nombre de patientes de 45 à 54 ans hospitalisées pour un infarctus du myocarde a ainsi augmenté de près de 18% entre 2002 et 2008. A l'inverse, il a reculé de 8% chez les hommes sur la même période.

Une explosion d’autant plus inquiétante que les femmes ne connaissent pas les symptômes spécifiques de l’infarctus féminin qui diffèrent de ceux ressentis par les hommes. La Fédération avait d’ailleurs publié une vidéo rappelant ce que sont les "vrais" symptômes pour une femme précisant que la fameuse "douleur au bras gauche" est loin d’être le signe d’alerte principal chez une femme.

Interrogée par Franceinfo, Claire Mounier-Vehier, la présidente de la Fédération française de cardiologie rappelle que chez les femmes, les deux facteurs les plus importants pouvant favoriser l’arrivée d’un épisode cardiaque grave sont "le tabagisme", et "le stress" chronique. Les femmes vivent en outre trois périodes "sensibles" durant lesquelles elles devraient se faire dépister pour jauger les risques les concernant: la prise de la première contraception, la grossesse et la ménopause. 

(Voir ci-dessous la vidéo de prévention des symptômes de l'infarctus féminin, publiée par la Fédéraion française de cardiologie)

Le tabac et le stress chronique sont les principaux facteurs de risque.


Commentaires

-