Tempête Kurt: des vents "d'une violence exceptionnelle" attendus, 14 départements en alerte

Tempête Kurt: des vents "d'une violence exceptionnelle" attendus, 14 départements en alerte

Publié le :

Vendredi 03 Février 2017 - 15:26

Mise à jour :

Vendredi 03 Février 2017 - 15:29
Pas moins de 14 départements de la côte ouest de la France ont été placés en alerte "vents violents", dont trois sous niveau de vigilance rouge pour la journée de samedi. Avec la tempête Kurt, Météo France s'attend à un phénomène d'une violence exceptionnelle"
©Laura A.Oda/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

L'ouest de la France se prépare à l'arrivée du plus fort de la tempête Kurt, un phénomène qui s'annonce d'une rare violence. Après avoir d'abord placé, ce vendredi 3 au matin, neuf départements en alerte orange pour les vents violents et les risques de "vague-submersion" , Météo France a élargi et élevé le niveau de vigilance pour samedi 4.

Ce sont donc 14 départements qui étaient concernés par ces risques de vents violents, 11 en alerte orange et trois en alerte rouge, un niveau rarement atteint. La Gironde, la Charente et la Charente-Maritime, sont placés en alerte rouge pour la journée de samedi 4, a annoncé vendredi Météo France. Le Finistère, le Morbihan, les Côtes d'Armor, la Manche, l'Ille-et-Vilaine, la Loire-Atlantique, le Maine-et-Loire, la Mayenne, la Vendée, les Landes et les Deux-Sèvres sont en alerte orange.

Une "tempête d'une violence exceptionnelle sur le nord de la région Nouvelle Aquitaine" est annoncée, "bien plus active" que celle en cours vendredi sur le nord-ouest du pays, avertit Météo-France. L'alerte court de 5h à 11h samedi matin.

Cette tempête est à l'origine de très fortes vagues venant du sud-ouest atteignant le littoral sud et ouest de la Bretagne. Dès ce vendredi matin, la gendarmerie du Morbihan a reçu des appels signalant la chute d'arbres sur la chaussée. Sur le littoral les rafales pourront atteindre 110 à 120 km/h voire 130 km/h le long des littoraux les plus exposés. Des rafales de 140 à 160 km/h sont attendues samedi sur la côte nord de la Gironde et la côte de la Charente maritime.

Bien sûr, la prudence est de mise: Météo-France rappelle aux populations exposées de limiter les déplacements en prenant gardes aux chutes d'arbres. Il est aussi déconseillé de s'approcher des bords de mer, il est aussi recommandé de protéger les voitures ou tout autre biens pouvant être endommagés par la montée des eaux.

Comme souvent lors de ces épisodes de vents violents, les autorités redoutent les coupures de courant dans les villages retirés, les dégâts sur les routes créés par la chute d'arbres ou de poteaux ou encore les dégâts dans chez les habitants.

Des rafales allant jusqu'à 160 km/h sont attendues samedi sur la côte nord de la Gironde et la côte de la Charente maritime.


Commentaires

-