"Terres de France" s'attaque au périple sud-africain de la Cape Epic

Course VTT en Afrique du Sud

"Terres de France" s'attaque au périple sud-africain de la Cape Epic

Publié le :

Mardi 16 Décembre 2014 - 18:22

Mise à jour :

Mardi 16 Décembre 2014 - 18:30
Les professionnels la surnomment "le Tour de France du VTT". La 12e édition de la Cape Epic, course de VTT par étapes et en duos, aura lieu du 15 au 22 mars 2015 en Afrique du Sud. Sous les couleurs de "Terres de France", Xavier Azalbert et Thierry Gonot s'attendent à souffrir dans la chaleur du Cap. Mais c'est pour la bonne cause.
©DR
PARTAGER :

Anthony Poix

-A +A

Un parcours de 760 kilomètres de distance, 16.000 mètres de dénivelé, les 700 meilleures équipes au monde présentes, professionnelles ou amateures: la mythique Cape Epic a de quoi effrayer les plus audacieux. Pour sa 12e édition, cette course en VTT par étapes et en duos, disputée en Afrique du Sud, sera l’objet d’une très grande couverture médiatique.

Autant dire que c’est un véritable challenge qui attend le duo Thierry Gonot et Xavier Azalbert, du 15 au 22 mars prochain, sous les couleurs de l'équipe cycliste de l'association "Terres de France". "Beaucoup disent que c’est comme le Tour de France du VTT", lance Xavier Azlbert, vice-président de "Terres de France". "L’idée, ce n’est pas de finir premiers. C’est avant tout de finir la course honorablement. Et, bien sûr, de lever des dons en faveur de notre association. Entre 25.000 et 30.000 euros me semble être un objectif réalisable".

"Terres de France" défend depuis huit ans les petits producteurs français et les filières telles que celle de l’agneau des Pyrénées. Fondée par l’ancien cycliste professionnel Thierry Gonot, elle a décidé d’utiliser le vecteur sport pour donner un éclairage aux petits producteurs. "Aujourd’hui, 90% des maladies infantiles viennent du fait qu’on mange mal", explique Xavier Azalbert. "C’est pourquoi nous mettons tout en oeuvre pour faire connaître ces producteurs du terroir souvent méconnus. Mais aussi ces produits qui sont très bons".

Outre les challenges sportifs de son duo, voire de son équipe cycliste formée en 2013, "Terres de France" organise des événements d’entreprise comme des buffets du terroir où, par exemple, le Bleu des Causses vole la vedette au Roquefort. L’association aide les petits producteurs à vendre aux consommateurs, entreprises, restaurateurs et réalise également de petits films afin de leur offrir un outil marketing. "Ça peut faire connaître les produits", estime Xavier Azalbert. "Sans faire dans le dramatique, la situation est très difficile pour eux. Beaucoup n’arrivent pas à joindre les deux bouts".

C’est pourquoi ce passionné de VTT a mis les bouchées doubles pour attirer les sponsors. D’ailleurs, les médias télévisuels ont signalé leur intérêt pour relayer cette action. Sa persévérance s'illustre par son engagement pour la Cape Epic. "J’ai un ami, ancien pro, qui l’a déjà faite", explique-t-il. "Il m’a dit que c’était très dur, qu’il fallait que je m’entraîne. Mais ça me semblait faisable. J’ai donc appelé l’organisateur et lui ai parlé de notre projet. Et ils ont été sensibles à la notion associative".

"Terres de France" pourra compter sur de solides partenaires tels Lapierre, qui fournit les vélos, Nutrisens, qui s’occupe de la diététique sportive, et Kali, pour les casques. Une dégustation des produits du terroir sera également organisée sur place.

Avec Thierry Gonot, vainqueur de Bordeaux-Paris en 2000 et sur le point de remporter Paris-Brest-Paris en 2011 si une crevaison ne l’avait pas empêché, ils mènent l’un des meilleurs duos amateurs. Et ils entendent bien faire de la course sud-africaine un accomplissement. Même si les températures élevées ne vont pas les aider. "Il risque de faire dans les 30/35 degrés-C là-bas", explique Xavier Azalbert. "Il y aura un choc climatique. Ça nous permet de nous rappeler que nous ne restons que des humains. Mais l’idée de réaliser une telle performance nous motive".

(Voir ci-dessous le résumé de la course 2014):

 

La Cape Epic est l'une des plus difficiles courses de VTT au monde.

Commentaires

-