Uber, une alternative en cas de chutes de neige?

Uber, une alternative en cas de chutes de neige?

Publié le :

Mercredi 07 Février 2018 - 16:35

Mise à jour :

Mercredi 07 Février 2018 - 16:52
© Geoffroy Van der Hasselt / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les Français ont été nombreux à être bloqués sur les routes à cause des chutes de neige mardi soir. Certains ont fait appel à l'application Uber pour leur permettre de rentrer chez eux. Mais ce soir-là, les prix n'étaient (vraiment) pas les mêmes que d'habitude.

Quelle n'a pas été la surprise des utilisateurs de l'application Uber quand mardi 6 au soir ils ont assisté à l'explosion des prix. Piégées par les chutes de neige, de nombreuses personnes ont tenté de rentrer chez elles en utilisant l'application proposant des VTC à moindre coup.

Mais les prix n'étaient (vraiment) pas les mêmes que d'habitude. Par exemple, pour aller du 16e arrondissement aux Buttes Chaumont, il fallait compter 80 euros mardi soir, un prix bien loin des tarifs habituels.

A voir aussi: Neige - le point sur la situation en Ile-de-France

Cette envolée des prix s'explique par la tarification mise en place par la firme américaine. Les prix sont en effet calculés en fonction du kilométrage de la course, mais pas seulement. Tout dépend aussi du nombre de chauffeurs disponibles ainsi que du niveau de la demande.

Et mardi soir, même si le nombre de kilomètres à effectuer n'était pas important, l'addition a souvent été salée. Peu de chauffeurs avaient en effet décidé de braver le froid mais les clients, eux, étaient nombreux à préférer rentrer en VTC plutôt que de subir la galère des transports ou de rentrer à pied.

Chose assez rare pour être signalée, les taxis conventionnels étaient beaucoup plus abordables que les Uber qui ont fait toute leur renommée sur leurs prix attractifs.

Contactée par le Huffington Post, la direction de Uber a indiqué qu'elle avait pris la décision de ne pas "bloquer sa formule de calcul des prix" à l'occasion des chutes de neige à Paris et en Ile-de-France. Il faut donc s'attendre à une nouvelle envolée des prix si la neige se met à nouveau à tomber dans les prochains jours.

Les prix se sont envolés sur l'application Uber mardi soir.


Commentaires

-