Un vacancier sur trois jette ses déchets par la fenêtre de sa voiture

Sondage

Un vacancier sur trois jette ses déchets par la fenêtre de sa voiture

Publié le :

Mercredi 01 Août 2018 - 20:03

Mise à jour :

Mercredi 01 Août 2018 - 20:04
Selon un sondage Vinci autoroutes, révélé par "Le Parisien" ce mercredi, un Français sur trois avoue jeter ses déchets par la fenêtre de sa voiture quand il se trouve sur la route des vacances. Outre la pollution, ce geste peut s'avérer très dangereux s'il s'agit d'un mégot de cigarette.
© PHILIPPE LOPEZ / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Au volant, tous les principes sur l'écologie et le tri sélectif que les Français appliquent, en grande majorité, au quotidien semblent s'envoler. En particulier lorsqu'ils se trouvent sur la route des vacances.

Ainsi, un Français sur trois avoue jeter ses déchets par la fenêtre de sa voiture en se rendant sur son lieu de vacances, ou en le quittant.

Dans un sondage réalisé par Vinci autoroutes, et révélé par Le Parisien ce mercredi 1er août, à 48 heures du grand chassé-croisé de l'été entre les juillettistes et les aoutiens, 25% d'entre eux ont reconnu baisser la vitre pour se débarrasser de déchets comme des trognons de pommes ou noyaux d'abricots.

Mais le plus alarmant, ce sont les 14% d'automobilistes qui ont concédé jeter leurs mégots de cigarettes par la fenêtre, et ce alors même que cette attitude est hautement risquée et provoque chaque année de graves incendies, en particulier dans le sud-est de la France.

Lire aussi: le plastique biodégradable, utile mais pas miracle contre la pollution

"Sur une section d’autoroute entre Aix-en-Provence et Marseille, nous avons comptabilisé jusqu’à 200 mégots par kilomètre et par jour. C’est d’autant plus effrayant que cette région est particulièrement exposée aux risques d’incendie", a souligné auprès du Parisien Bernadette Moreau, responsable du développement durable de Vinci Autoroutes.

Le sondage est aussi révélateur en ce qui concerne le tri sélectif sur les aires d'autoroutes. Près de 50% des déchets ne peuvent pas être recyclés car les vacanciers mélangent plastiques, canettes en métal et restes de nourritures dans les mêmes bacs à ordures.

La fainéantise de certains met aussi à mal la propreté des aires d'autoroute et des bords de la chaussée. En effet, 40% des sondés ont reconnu "avoir la flemme" d'emballer leurs déchets pour les jeter plus loin quand ils ne trouvent pas de poubelles.

Résultat, ce sont plusieurs milliers de déchets qui sont récoltés chaque année sur l'ensemble du réseau autoroutier français.

Et aussi:

Thierry, patrouilleur d'autoroute et "sauveur" de vacanciers en détresse

Mégots: comment recycler ces déchets polluants?

Entre attachement et répulsion, des émotions sous nos "déchets"

En France, un Français sur trois reconnaît jeter ses déchets par la fenêtre de sa voiture sur la route des vacances.

Commentaires

-