Vélo électrique: l'Etat met fin à son aide à l'achat, mais pas les collectivités locales

Économie/Écologie

Vélo électrique: l'Etat met fin à son aide à l'achat, mais pas les collectivités locales

Publié le :

Jeudi 28 Septembre 2017 - 12:45

Mise à jour :

Jeudi 28 Septembre 2017 - 12:50
Le ministre des Comptes publics a annoncé ce jeudi matin la fin de l'aide de l'Etat allouée à l'achat d'un vélo électrique, qui pouvait aller jusqu'à 20% du prix de l'appareil. Mais certaines collectivités locales prennent déjà le relais. Et d'autres, qui ont engagé des discussions avec Nicolas Hulot, pourraient s'y mettre.
© Nicolas ASFOURI / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Anne Hidalgo voulait faire de 2017 l'année du vélo à Paris. Alors elle avait décidé que l'aide de la Ville pour l'obtention d'un vélo électrique s'élèverait jusqu'à 33% du prix d'achat (dans un maximum de 400 euros), quand l'Etat lui-même prévoyait 20% soit 200 euros du prix moyen.

Mais pour l'Etat, cette subvention est bientôt finie (au niveau national). Interrogé par RTL, le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin a confirmé ce jeudi 28 au matin que l'Etat ne continuera pas dans cette voie. Ce qui était d'ailleurs prévu depuis le début de ce "plan vélo".

"Nous avons considéré que ce n'était pas à l'Etat de continuer à subventionner le vélo électrique dans la mesure où, quand il l'avait fait, les collectivités locales ne le faisaient pas", a-t-il déclaré. Soulignant aussi qu'un travail était engagé entre Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique, et les collectivités locales qui ne proposent aucune aide.

A noter que l'échéance est fixée au 31 janvier 2018. Ceux qui souhaitent encore bénéficier de cette aide peuvent donc encore faire la demande. Un formulaire est à remplir en ligne. Mais avant d'entamer cette procédure, il vaut mieux se rapprocher de sa mairie car l'aide peut être plus importante. Et comme les deux ne sont pas cumulables, il y a forcément un calcul à faire…

Comme Gérald Darmanin l'a expliqué, en insistant dessus, "beaucoup de collectivités locales" proposent une subvention. Pas qu'à Paris. A Lille par exemple, la Ville rembourse "25% du prix d'achat TTC d'un vélo neuf conforme aux normes en vigueur": avec un plafond de 150 euros pour les vélos sans assistance électrique et 300 euros pour ceux avec assistance électrique.

Marseille est alignée sur Paris avec un maximum de 400 euros pour un vélo électrique. Même chose à Nice. Lyon a de son côté imposé une limite de 250 euros. 

Le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin a confirmé ce jeudi matin la fin de l'aide de l'Etat à l'achat d'un vélo électrique. Mais certaines collectivités locales prennent déjà le relais.

Commentaires

-