Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mercredi 23 juillet, 11:51
Accueil > Loisirs > Littérature > Mort du journaliste et écrivain Jean Ferniot

Mort du journaliste et écrivain Jean Ferniot

Littérature


L'écrivain et journaliste Jean Ferniot, qui a mené une carrière de chroniqueur politique mais aussi de critique gastronomique, est décédé samedi à Paris à l'âge de 93 ans, ont annoncé ses proches à l'AFP.

Jean Ferniot était memebre du jury du Prix Interallié
Jean Ferniot était memebre du jury du Prix Interallié AFP/PIERRE VERDY

Le journaliste Jean Ferniot, auteur d'une trentaine de livres, est mort à l'âge de 93 ans, ce samedi. Né le 10 octobre 1918 à Paris (XIVe arrondissement), il débute sa carrière à l'Agence France-Presse en 1944. L'année suivante, il est nommé chef du service politique du quotidien Franc-Tireur, avant de devenir chroniqueur politique à L'Express (1957-58). Il est chef du service politique de France Soir de 1959 à 1963, puis corédacteur en chef de L'Express (1963-66).

Éditorialiste à France-Soir

Jean Ferniot fait son entrée à Radio-Luxembourg en 1967 et sera jusqu'en 1983 l'un des chroniqueurs radio les plus écoutés. Il est aussi éditorialiste à France-Soir (1967-70), puis rédacteur en chef, adjoint au directeur général de ce quotidien (1969-70). Parallèlement, il tient une chronique gastronomique dans L'Express de 1963 à 1969.

Présentateur télé

A partir des années 1970, Jean Ferniot aborde la télévision. Le journaliste moustachu à l'impeccable noeud papillon est notamment l'auteur ou le présentateur d'émissions telles que L'avocat du diable (1970), Italiques (1974), De vive voix (1975) ou Le livre du mois (1976). Il est également coproducteur de l'émission La cuisine légère.

Directeur de collections

Directeur de la collection L'Air du temps chez Gallimard (1973-77), puis de la collection Humeurs chez Grasset (1978-83), Jean Ferniot est ensuite directeur, puis conseiller de la rédaction de Cuisine et Vins de France pendant dix ans (1981-1991). Il est aussi président du Centre national des arts culinaires et de la Commission nationale des labels en 1983 et 1984. Président du conseil de surveillance de L'Evénément du Jeudi de 1992 à 1994, Jean Ferniot préside aussi la commission de terminologie au Conseil national du tourisme de 1991 à 1997.

Auteur d'une trentaine de livres

Cet amateur d'histoire est l'auteur d'une trentaine de livres, parmi lesquels Les ides de mai (1958), L'ombre portée (1961), Mort d'une révolution (1968), Paris dans mon assiette (1969), C'est ça la France (1977), Le chien-loup (1983, prix de la nouvelle de l'Académie française), Je recommencerais bien (1991), La France des terroirs gourmands (1993), Morte saison (1996), Un temps pour aimer, un temps pour haïr (Prix du roman populiste 1999), Noces de nuit (2003), C'était ma France (2004, prix Louis Pauwels 2005).

Marié à trois reprises, il était père de cinq enfants, dont le journaliste gastronomique Vincent Ferniot. Il était titulaire de la croix de Guerre et commandeur de l'ordre des Arts et des Lettres.

Par Actu France-Soir (AFP)

Plus d'articles Littérature

Réactions à cet article3 commentaires

  • Par Gambus, le 21 jui à 14:57

    Gambus
    Jean Ferniot, un grand journaliste

    J'ai connu Jean Ferniot quand je debuTais dans le journalisme. Il m'impressionnait par la quantit'e de son carnet d'adresse et la qualité des questions qu'il posait aux politiques. il parlait e,t écrivait dans un français impeccable. Sous des dehors de grand monsieur, avec son sourire ironique et son nœud papillon, il était l'affabilite et la classe mêmes. Il a été un grand patron pour France Soir et un homme de belle stature.



    - Signaler un abus  
  • Par Gambus, le 21 jui à 15:14

    Gambus
    Un grand de la Presse.

    J'ai bien connu Jean Ferniot quand je débutais dans le journalisme. Il avait 45 ans et m'impressionnait par la quantité de son carnet d'adresses et la qualité des questions qu'il posait aux politiques. Il parlait et écrivait un français impeccable. Sous des dehors de grand monsieur, avec son éternel noeud papillon et son sourire ironique, il était l'affabilite même. Un grand de la Presse.



    - Signaler un abus  
  • Par Procuranté, le 22 jui à 13:48

    Procuranté
    Jean Ferniot,

    Un ton, une voix reconnaissable entre toutes, de l'élégance en général, ainsi que dans ses propos.


    93 ans, un beau parcours. Je vais essayer de retrouver " C'est ça la France " pour connaître son analyse en 1977.


    Adieu Monsieur !


     


     



    - Signaler un abus  

FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

En images

Sylvia Kristel en 10 photos


Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

En images

Sylvia Kristel en 10 photos


Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      403560 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      391630 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      254340 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      238620 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • rafale rafale, le 25 jui à 23:39

      186340 points
      1063 commentaires

      En savoir plus sur rafale


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Programmes TV du jour

    Horoscope Quotidien 2012

    TV Tout sur Koh Lanta

    TV Tout sur Pékin Express