L'UFC recense 400 cosmétiques contenant des ingrédients indésirables: quelles conséquences pour les utilisatrices?

L'UFC recense 400 cosmétiques contenant des ingrédients indésirables: quelles conséquences pour les utilisatrices?

Publié le :

Mardi 21 Février 2017 - 14:30

Mise à jour :

Mercredi 22 Février 2017 - 20:47
L'association de consommateurs UFC Que choisir a publié une étude recensant 400 produits cosmétiques contenant des ingrédients indésirables lundi. Entre perturbateurs endocriniens et allergènes, les utilisatrices sont particulièrement concernées.
© CHARLY TRIBALLEAU / AFP/Archives
PARTAGER :
-A +A

L'UFC Que choisir a publié lundi 20 les résultats de tests indépendants sur des produits cométiques de la vie courante, 419 d'entre eux contiennent des substances nocives.

Parmi ces 400 de produits un peu plus de 100 sont essentiellement utilisés par les femmes. On y trouve entre autre des BB crèmes, des base de teint, des démaquillants, un eye-liner, des fonds de teint, des produits d'hygiène intime, des colorations pour cheveux ou encore des rouges à lèvres.

Toutes les gammes y sont représentées: des marques de grande distribution jusqu'au grandes marques de luxe, parmi tout ces produits, certains sont même "bio".

Dans cette sélection de 101 produits utilisés majoritairement par la gente féminine 34 présentent des allergènes et tous contiennent des "ingrédients indésirables".

La substance indésirable la plus présente (31 produits) dans cette sélection de produits est l'ethylhexyl methoxycinnamate, utilisée comme filtre UV, il est présent dans certains fonds de teint ou dans des crèmes de jour (en plus des produits solaires). C'est un perturbateur endocrinien qui dérègle les œstrogènes et la fonction thyroïdienne, à terme, il est cancérogène.

Le cyclopentasiloxane est aussi un perturbateur endocriniens présent dans 30 produits parmi ceux sélectionnés. Il est utilisé pour adoucir la peu et est donc présent dans différentes crèmes de visage ou fonds de teint. Il est grandement "reprotoxique": c'est à dire qu'il altère la capacité de reproduction humaine.

Le methylisothiazolinone est un conservateur présent dans 17 produits de la sélection. On le retrouve entre autre dans les crèmes pour le visage, c'est un allergène qui, en 2013, a été désigné "allergène de l'année" par l'American contact dermatitis society, une société de dermatologues. Elle désigne tous les ans l'allergène qui fait le plus de dégâts chez les patients. Le methylisothiazolinone provoque de nombreux eczémas de contact.

Près de 14 produits de la sélection contiennent eux, de la benzophenone 1 et 3. En plus d'être des perturbateurs endocriniens touchant les œstrogènes, ce sont aussi des substances allergènes qui causent des éruptions cutanées sur tout le corps. Ils sont présents dans beaucoup de vernis à ongles.

Neufs autres perturbateurs endocriniens et allergènes sont présents dans la sélection des 101 produits. La "réglementation laxiste" des pouvoirs publiques européens permet la présence de tout ces éléments nocifs en toute légalité selon l'association. Et si certains industriels ont changé la composition de leurs produits, ils sont encore trop peu nombreux. Selon l'UFC "90% des produits incriminés en 2016 contiennent toujours les mêmes substances indésirables".

419 cosmétiques contiennent des substances nocives selon l'UFC.


Commentaires

-