Salon du Bourget: quasiment 20 milliards d'euros de commandes... au milieu du premier jour!

Salon du Bourget: quasiment 20 milliards d'euros de commandes... au milieu du premier jour!

Publié le :

Lundi 15 Juin 2015 - 17:27

Mise à jour :

Lundi 15 Juin 2015 - 17:53
Le marché de l'aéronautique se porte bien. Et ceux qui n'en sont pas convaincus n'ont qu'à regarder les montants des transactions qui se sont faites au premier jour du "Paris Air Show" qui s'est ouvert ce lundi au Bourget.
©Christophe Ena/Sipa
PARTAGER :
-A +A

Le salon aéronautique du Bourget s’est ouvert ce lundi aux professionnels. Dans l’attente du grand public qui pourra s’y rendre à partir du vendredi 19 juin, les professionnels y négocient les premières commandes. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette première journée a été faste, pour un des secteurs d’activité les plus dynamique de l’économie française. A la mi-journée, le montant global des contrats conclus s’élevait à 18,5 milliards d’euros, et pratiquement le même montant en termes de lettres d’engagement.

Dans le match Airbus/Boeing, l’avionneur européen était largement en tête. A la mi-journée, il enregistrait déjà 13,3 milliards d’euros de commandes contre "seulement" 4,3 milliards pour son homologue américain. L’entreprise franco-italienne ATR se contentait, elle, d’un milliard d’euros de commande.

Côté gros clients, la Saudi Arabian Airlines a acquis 20 Airbus A330-300 Regional, le premier contrat pour cet appareil, et 30 appareils A320 Ceo pour un montant catalogue d'environ 7 milliards d’euros. L’américain GE Capital Aviation a acheté, lui, à Airbus 60 avions A320 Neo, version remotorisée du moyen-courrier, pour un montant catalogue de 5,7 milliards d’euros.

Cette première journée n’est que le symbole d’un marché dont l’avenir s’annonce florissant. Airbus estime par exemple les besoins à venir des compagnies aériennes à plus de 32.000 appareils sur les 20 prochaines années.

Un dynamisme et de belles perspectives qu’a justement rappelées ce lundi matin François Hollande, qui a inauguré le salon avant de s’envoler pour l’Algérie pour une courte visite de travail. Dans son discours, il a rappelé que l’aéronautique allait jouer un rôle clé dans son combat contre le chômage: "Le secteur aéronautique a créé 10.000 emplois l'année dernière et nous avons l'espoir d'en créer presque autant à l'horizon 2017. Nous aurons des bonnes nouvelles tout au long de ce salon". Assurément, il a eu raison pour la première journée.

 

Le secteur de l'aéronautique, notamment civil, s'annonce radieux dans les années à venir.


Commentaires

-