Chronique N°39 – « L’éclatante victoire de la Suède s’affirme jour après jour, sur toutes les nations qui ont confiné, fermé, masqué, déconfiné, reconfiné… »

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Chronique N°39 – « L’éclatante victoire de la Suède s’affirme jour après jour, sur toutes les nations qui ont confiné, fermé, masqué, déconfiné, reconfiné… »

Publié le 20/11/2020 à 12:19
Unsplash
PARTAGER :

Auteur(s): François Pesty pour FranceSoir

-A +A

Tribune : La Suède, c’est la victoire du « Primum no nocere », en premier ne pas nuire, du bon sens paysan « Dans le doute on s’abstient », contre l’absurde principe de précaution, qui se fonde sur les pires hypothèses pour prendre les mesures les plus dures, et les moins fondées sur les preuves…

 

La Suède, c’est la victoire de celles et ceux qui ont cru en l’Homme, et en ses capacités à acquérir une immunité collective, laquelle a stoppé toutes les grippes avant la covid, contre la stratégie de la couardise et de la poltronnerie « cachez-vous », enfermez-vous », « masquez-vous »

 

La victoire de la Suède, c’est celle de l’humilité et de la Science, la vraie, pas celle d’un comité scientifique qui ne connaissait rien au coronavirus, contre l’outrecuidance des politiques qui se sont crus, et se croient encore, plus fort que le virus et pensent pouvoir le contrôler avec de sottes mesures administratives

 

La victoire de la Suède, c’est la réussite qui sourit aux audacieux, et non aux moutons de Panurge qui reculent toujours, croyant pouvoir mieux sauter…

 

Comme le nez au milieu de la figure, la Suède, dans le coin supérieur gauche s’affirmait le 16 novembre comme le Pays développé dont la deuxième vague de décès restait très modique comparée au 1er pic de décès du printemps 2020.

 

La Suède, contrairement aux autres pays dits « développés », n’a pas confiné, n’a fermé ni les écoles, ni les restaurants, les bars, les cinémas, n’a pas rendu obligatoire le port du masque. Elle a pourtant été durement frappée avec une mortalité importante dans ses EHPAD. Mais, elle n’a donc pas déconfiné, ni reconfiné, car elle ne connait pas de reprise épidémique avec une recrudescence significative de la mortalité par covid. Ceci a été observé depuis deux mois comme l’avait écrit Le Progrès dans un article intitulé « Coronavirus : la Suède parvient-elle à éviter une reprise de l'épidémie ? » (ici) et plus récemment dans L’Opinion « Covid : le cas suédois, le fiasco français » (ici)

 

Aujourd’hui, les médias « Mainstream » qui ne font que relayer la communication gouvernementale se gardent bien de parler de la Suède, sauf à clamer qu’elle a récemment limité les rassemblements publics à 8 personnes (Les Echos, le 10 novembre : ici)

Alors ici, nous allons faire un point sur la mortalité covid par millions d’habitants en Suède et dans les autres pays développés

 

Ci-dessous les compteurs relevés sur le site Worldometers le 18 novembre 2020

 

Et nous allons faire mentir le Ministre Olivier Véran, qui sur France 2, le 15 octobre, au lendemain de l’annonce du couvre-feu par Emmanuel Macron, dans l’émission « Vous avez la parole », répondant à Bernard Henri Lévy, affirmait que la Suède avait la pire mortalité en Europe.

 

Cher(e)s lecteurs (lectrices) de ma chronique covid, il m’a paru de la plus haute importance de retranscrire l’ensemble du propos irrespectueux et tenu avec une tonalité tellement péremptoire, du Ministre à l’encontre de notre écrivain, philosophe, cinéaste, homme d’affaire, chroniqueur, une posture très révélatrice de la vraie nature de ce jeune ministre aussi orgueilleux qu’impétueux, d’une rare arrogance, néanmoins en charge de la santé des françaises et des français :

 

Olivier Véran « J’irai droit au but comme on dit à Marseille, pardon », ironisait-il...

 

Thomas Sotto, renchérissant « Joli ! »

 

OV « Je n’ai pas lu votre livre, Bernard Henri Lévy, mais, j’en ai entendu beaucoup de promotion par vous-même, c’est votre droit. Je suis à peu près sûr de ne pas trouver, si je devais lire votre livre, des moyens de sauver des vies. Vous savez, c’est, dire le couvre-feu, ce n’est pas bien, les restrictions de liberté, c’est difficile, faut pas faire peur aux gens avec un virus, ce n’est pas bien, J’ai dit exactement l’inverse sur les jeunes, qui ne doivent pas se considérer comme des vecteurs, mais comme des humains. Mais, c’est probablement la faute au duplex. Moi, je voudrais que vous me disiez, par ce que je suis encore une fois ouvert, et que je ne prétends pas avoir la science infuse, ou les solutions à tout. Je vois que tous les pays autour de nous, mettent en place des mesures pour freiner la diffusion du virus, notamment des mesures de couvre-feu. Eh oui, Bernard Henri Lévy, depuis le début de votre intervention, il y a environ dix patients qui sont rentrés à l’hôpital pour forme grave du covid et près de 2 patients qui sont rentrés en réanimation. Moi, ma question, Bernard Henri Lévy, vous n’êtes pas Ministre de la Santé, je le suis. Je ne suis pas écrivain, vous l’êtes, Il n’empêche que, vous avez aussi une responsabilité, par les messages que vous véhiculez à la population. Ou on s’en sort ensemble, en étant solidaires, en étant costauds, en étant unis. Et dans ce cas-là on s’en sort vite et on sauve des vies. Et on évite le stress de la population, qui, et vous avez raison là-dessus, est majeur. Ou, on continue à considérer qu’il y a sans doute d’autres moyens mais sans forcément proposer. Donc moi, je vous pose une question, vous êtes Ministre de la santé, qu’est-ce que vous faites pour limiter la diffusion du virus aujourd’hui ? Qu’est-ce que vous faites de différent des allemands, des hollandais, des espagnols, des italiens, et de ce qu’on a pu faire en Guyane, en Mayenne et dans d’autres territoires ? »

 

Léa Salamé « Bernard Henri Lévy »

OV « Et si vous me dites, je laisse mourir les gens ou je remplis les hôpitaux, ce n’est pas une réponse »

BHL « Il y a la Suède, qui n’a jamais vraiment confiné… »

Coupé par Véran « C’est la pire mortalité européenne ! »

BHL « Il y a des pays d’Asie…

OV, empêchant BHL de répondre « La pire mortalité européenne !

BHL « qui se sont bien sortis de l’épidémie et qui n’ont pas confiné non plus… »

OV « Donc, vous mettez l’armée dans les rues ? ou on laisse mourir les gens comme en Suède ? Si je résume ? »

BHL « On verra, quand tout ça sera terminé… »

OV « La Suède a une mortalité qui est beaucoup plus élevée que la France

Quelle outrecuidante insolence, bien qu’en définitive, l’arrogant Olivier Véran était totalement ignorant…

 

Ce Ministre obtus a vraiment des œillères, sont étroitesse d’esprit est confondante, sa mauvaise écoute consternante. Il n’a toujours pas compris que l’immunité collective s’acquière en laissant circuler le virus au sein de la population bien portante, exactement le contraire de la stratégie qu’il poursuit inlassablement et qui ne mène nulle part…

 

Revoir l’extrait vidéo :

 

Pour déterminer le nombre de décès attribués au covid en France par million d’habitants, nous devons tenir compte d’une donnée manquante dans les statistiques officielles.

 

Le 26 avril 2020, Jacques Battistoni, Président de MG France, principal syndicat de médecins généralistes en ville, après enquête auprès de 2.339 adhérents répondeurs, estimait à 9.000 le nombre de décès covid survenus à domicile (ici). Un chiffre certainement très sous-estimé aujourd’hui et qui n’aurait pas été actualisé depuis. A défaut d’un chiffre officiel (DGS / Santé Publique France / INSEE) toujours absent, il est important de tenir compte de cette variable dans les comparaisons faites avec d’autres pays…

 

Le 18 novembre, Worldometer (ici) affichait au compteur 46.273 décès covid pour la France, en ajoutant les 9.000 décès à domicile nous avons au total 55.273 décès covid en France, soient 825 décès par millions d’habitants

Au même moment, en Suède, le compteur est de 6.225, soient 616 décès par millions d’habitants

LA MORTALITÉ PAR MILLION D’HABITANTS EST DONC 34% PLUS ÉLEVEÉ DANS NOTRE PAYS PAR RAPPORT À LA SUÈDE QUI N’A PAS CONFINÈ, NI FERMÉ, NI DÈCONFINÉ, NI RECONFINÉ !

Contrairement aux affirmations péremptoires du Ministre Véran, le nez dans le guidon, c’est la France qui derrière la Belgique et l’Espagne détient la pire mortalité en Europe. Mais aussi, voir le tableau ci-dessus, un bilan pire que celui, du Brésil, des Etats-Unis…

 

Quant à la Suède, n’en déplaise au Ministre, sa mortalité est très inférieure à celle de la France, de l’Italie, de l’Espagne, du Royaume Uni, de la Belgique, du Brésil, des USA

Ces chiffres évoluent rapidement dans les pays qui comme la France ont confiné au printemps, et qui tous, subissent en ce moment une deuxième vague (le terme d’ailleurs est impropre. En réalité, il s’agit d’une reprise épidémique de la première vague dans les territoires et les populations qui n’avaient pas été touchés au printemps notamment à cause du confinement et surtout des limitations drastiques de nos déplacements)

 

Il y a fort à parier que l’écart entre la Suède et les pays aux dirigeants interventionnistes qui se croient plus malins que les virus respiratoires, va se creuser, si les courbes s’éternisent après le pic de mortalité de 2ème vague et égrainent lentement mais sûrement de nombreux décès comme lors de la 1ère vague…

La suprématie de la stratégie suédoise de lutte contre le nouveau coronavirus, ne fera que crever les yeux et s’affirmera comme le nez au milieu du visage

 

L’évidence d’un bilan sanitaire bien plus favorable en Suède, s’accompagne également d’une bien moindre récession économique, comme le montrent parfaitement les prévisions de décroissance du PIB en 2020 dans l’Union Européenne ; 

 

M. Véran aura-t-il la décence de dire qu’il s’est trompé ?

Nous suivrons bien évidemment l’évolution de ces chiffres dans les semaines, mois, à venir…

Auteur(s): François Pesty pour FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Chronique N°39

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Opinions




Commentaires

-