Raoult chez Morandini : quand le professeur appelle les journalistes d'investigation à faire leur travail (vidéo)

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Raoult chez Morandini : quand le professeur appelle les journalistes d'investigation à faire leur travail (vidéo)

Publié le 14/10/2020 à 16:53 - Mise à jour le 15/10/2020 à 12:13
© Christophe SIMON / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Alain Tranchant pour FranceSoir

-A +A

L'intervention du Professeur Raoult, sur C News, dans l'émission de Jean-Marc Morandini, vendredi 9 octobre, mérite assurément le détour. J'en retiens, pour ma part, la dénonciation de "la grande escroquerie" qui soit, la possibilité d'utiliser l'hydroxychloroquine pour quelque 5 milliards d'êtres humains, mais aussi et surtout, l'appel à la presse d'investigation à propos des essais comparatifs avec l'hydroxychloroquine qui ont été subrepticement abandonnés en France.

 

L'escroquerie, tout d'abord.

Le professeur Raoult déclare : "Vous avez assisté à la plus grande escroquerie que je n'ai jamais vue de ma vie avec la toxicité de l'hydroxychloroquine. Vous l'avez vu, ça ? Et ça devrait vous poser la question de savoir : mais est-ce qu'on me ment ? Ou est-ce qu'il n'y a que là-dessus qu'on me roule dans la farine ? Et je suis sidéré qu'on ne se la pose pas."

"Il y des gens qui ont essayé de faire croire, et qui ont réussi à faire croire, à des gouvernements et à l'OMS qu'un médicament qui a 70 ans, et qui est l'un des deux médicaments les plus prescrits de l'humanité, tuait 10% des gens à qui on le donnait."

"C'est quelque chose qui doit nous amener à réfléchir sur l'état de notre société, qu'on peut berner à un point incroyable".

L'utilisation de l'hydroxychloroquine, en second lieu. "Pourquoi une telle polémique ?" dit Jean-Marc Morandini, "pourquoi ce traitement n'est-il pas retenu ?"

"Vous entendez surtout certaines voix" rétorque Didier Raoult. "Dans votre écosystème, la perception du monde est ce qu'elle est. Moi, j'ai une autre perception."

"Il y a 5 milliards de personnes qui vivent dans les pays où l'hydroxychloroquine est recommandée, ou proposée, dans le traitement du Covid 19. Vous croyez que le monde se fait à l'intérieur de la ceinture du périphérique ? Moi, je ne le crois pas".

 

Enfin, l'appel à la presse d'investigation.

Jean-Marc Morandini interpelle le Professeur Raoult : "Est-ce que vous continuez de dire que l'hydroxychloroquine, ça marche ?"

Et voici sa réponse :

"Si, dans ce pays, il existe des journalistes d'investigation, moi je fais appel aux journalistes d'investigationJe voudrais bien savoir pourquoi les deux essais comparatifs faits dans ce pays : Discovery et l'essai qui a été fait à Angers, ont été arrêtés prématurément, tous les deux, alors que l'hydroxychloroquine donnait des résultats supérieurs au placébo. Cela, c'est du travail de journaliste, et ce n'est pas jaser sur un plateau, cela, ça m'intéresse. Il n'y en a qu'un qui s'y est intéressé, c'est FranceSoir, pour l'instant. Mais je voudrais bien que des journalistes d'investigation interrogent les gens responsables de ces essais, pour leur dire : "Mais comment se fait-il que vous les ayez arrêtés ? Quel est le rationnel scientifique d'un traitement qui a été mis en cours, qui est officiel, que vous l'arrêtiez prématurément alors que vous n'avez qu'une partie de ce que vous aviez prévu de faire, et que les résultats préliminaires sont en faveur de l'hydroxychloroquine ? Cela, c'est une question intéressante".

Question intéressante, à coup sûr. Et surtout embarrassante.

Mais qui répondra au Professeur Raoult ? Et quand ? 

Auteur(s): Alain Tranchant pour FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Didier Raoult

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Opinions




Commentaires

-