1er mai du Front national: les Femen aux seins nus perturbent le discours de Marine Le Pen

Toute poitrine dehors

1er mai du Front national: les Femen aux seins nus perturbent le discours de Marine Le Pen

Publié le :

Vendredi 01 Mai 2015 - 12:44

Mise à jour :

Vendredi 01 Mai 2015 - 12:57
Les militants féministes Femen ont perturbé à deux reprises le 1er mai du Front national à Paris. Une première fois lors du dépôt de gerbe devant la statue de Jeanne d'Arc, et une seconde fois lors du discours de Marine Le Pen place de l'Opéra.
©Capture d'écran I>Télé
PARTAGER :
-A +A

Les Femen ont donné du fil à retordre à Marine Le Pen lors du défilé du 1er mai du Front national. Les "happening" des activistes féministes se sont déroulés en deux actes ce vendredi. Tout d'abord lors du dépôt de gerbe devant la statue de Jeanne d'Arc, où la présidente du FN a été interrompue par deux Femen torse nu. Elles ont alors été violemment évacuées par le service d'ordre frontiste, qui les a plaquées à terre en leur masquant la bouche pour les empêcher de s'exprimer. Les caméras de télévision présentes ont aussi été éloignées par le service d'ordre. Finalement les CRS ont dû intervenir pour protéger les militantes du groupe Femen.

Le second acte s'est déroulé lors de la prise de parole de Marine Le Pen, place de l'Opéra. Alors que la présidente du FN, qui défilait pour la première fois sans son père, entamait son discours, trois Femen aux seins nus sont apparues sur le balcon d'un immeuble de la place. Avec des saluts hitlériens, elles ont déployés des drapeaux rappelant l'oriflamme nazi, où la croix gammée était remplacée par la flamme du Front national et où l'on pouvait lire "Heil Le Pen".

Là encore, le service d'ordre du FN est intervenu de façon musclée par mettre un terme à l'action des militantes féministes et les déloger du balcon où elles étaient apparues plusieurs minutes, munies d'un mégaphone. Marine Le Pen a semblé particulièrement décontenancée par cette action des Femen et est restée muette tout au long de cette perturbation, ne reprenant son discours que lorsque le service de sécurité a finalement évacué les militantes aux seins nus.

Autre fait notable avant le discours de la présidente du FN, l'irruption de Jean-Marie Le Pen sur la tribune, où il n'était pas convié. Le président d'honneur du Front national a salué les militants présents, avant de quitter le podium sans entendre le discours de sa fille. La discorde entre la présidente du FN et son père, après les propos récents de ce dernier sur les chambres à gaz et le maréchal Pétain, semble toujours d’actualité. 

 

Les Femen ont perturbé le 1er mai du Front national.

Commentaires

-