2,8 milliard d'euros d'économies à trouver dans les ministères

2,8 milliard d'euros d'économies à trouver dans les ministères

Publié le :

Lundi 27 Avril 2015 - 15:17

Mise à jour :

Lundi 27 Avril 2015 - 15:28
©Charles Platiau/Reuters
PARTAGER :
-A +A

Selon "Les Echos", Matignon prévoit de demander à la plupart des ministères d'économiser en tout 2,8 milliards d'euros d'ici fin 2016. Certains seront tout de même épargnés au regard de l'importance de leurs missions.

L'année 2015 n'est pas à moitié écoulée qu'il est déjà temps de préparer le budget 2016. Et de nombreux ministères vont devoir se serrer la ceinture dans les années à venir. Selon Les Echos, Matignon a envoyé le samedi 25 et dimanche 26 les fameuses lettres de cadrage, indiquant les coupes dans le budget de chaque ministère.

Selon Bercy, ce sont 4 milliards d'euros qui doivent être économisés en 2015 sur les dépenses publiques (Etat, collectivité locales et sécurité sociale), 5 milliards en 2016 et autant en 2017. Au final, ce sont donc 2,8 milliards d'euros d'économies que Manuel Valls demande à ses ministères d'effectuer, 1,2 milliard en 2015 et 1,6 milliard en 2016.

Pour atteindre ce chiffre, les masses salariales devraient être réduites de 1% (hors pensions) et les autres dépenses de 3%. Tous les ministres ne devraient cependant pas être concernés, certains portefeuilles étant considérés comme intouchables en raison des grands chantiers du gouvernement. Ainsi, la Justice et l'Education seront, comme d'habitude, épargnés ainsi que le ministère de la Culture et de la Communication, nouveau venu dans cette liste.

Lutte contre le terrorisme oblige, le ministère de l'Intérieur devrait également y couper. Pour les mêmes raisons, le cas du ministère de la Défense est en suspend. Si avant les attentats de janvier dernier, il était prévu de réduire ses dépenses, la situation a évolué. Mercredi 29, un conseil de la Défense à l'Elysée pourrait trancher la question. Le ministère de l'Emploi devrait lui limiter ses baisses à 1% hors masse salariale.

L'objectif du gouvernement est de réduire le déficit public à moins de 3% du PIB d'ici 2017 comme le demande Bruxelles. Un résultat qui sera cependant largement dépendant de la croissance.

 

Matignon prévoit d'économiser 2,8 milliards d'euros en 2 ans sur les dépenses des ministères.


Commentaires

-