Accueil des réfugiés: Philippot refuse de "culpabiliser les Français"

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 28 octobre 2016 - 18:16
Image
Florian Philippot.
Crédits
©Capture d'écran BFMTV
Florian Philippot a déclaré penser "apaiser la France avec mes discours et surtout une bonne politique".
©Capture d'écran BFMTV
Invité sur RMC et BFMTV ce vendredi matin, le vice-président du Front National, Philippot a affirmé que les discours FN n'incitaient pas à la haine. Il a refusé de "culpabiliser les Français" qui s'opposaient à l'arrivée des réfugiés.

Florian Philippot, vice-président du Front National a été invité ce vendredi 28 sur le plateau de RMC et BFMTV. Ce dernier a refusé de "culpabiliser les français", qui s'opposaient à l'arrivée des réfugiés.

"Vous savez, culpabiliser les Français c'est un peu facile. Ca fait 30 ans que les élites françaises font cela en disant vous êtes racistes parce que vous refusez l'immigration. Stop au bout d'un moment, ras le bol", a déclaré M.Philippot.

Interrogé par le journaliste Jean-Jacques Bourdin qui l'a accusé "d'encourager des propos haineux", le vice-président du Front National s'est défendu en déclarant "Vous êtes l'accusateur public, c'est ça?" Avant d'ajouter que "le peuple français est généreux, humaniste, il a accepté pendant des décennies une immigration massive. Aujourd'hui, on impose aux Français une dispersion de la jungle de Calais", puis d'émettre des doutes quant aux réfugiés "On va faire venir des populations parmi lesquelles on ne sait pas très bien qui se trouve, peut-être même des islamistes, peut-être même des profils identiques à ceux qui se sont fait sauter au Bataclan."  

La rédaction web de France 3 Midi-Pyrénées avait publié jeudi un article intitulé "Certains de vos commentaires sur Facebook sur l'arrivée des migrants dans la région sont insupportables". Des commentaires de haine comme "L'invasion est en marche", ou encore "Et combien de terroristes dans le lot?", ont été tenu par des internautes suite à une vidéo de réfugiés installés dans un centre de la Croix-Rouge à Toulouse. Le député européen a affirmé ne pas se "sentir en lien" avec les messages racistes sur les réseaux sociaux.

À la question de savoir si le FN apaisait la France, Florian Philippot a conclu en répondant "Oui je pense apaiser la France avec mes discours et surtout une bonne politique".

 

À LIRE AUSSI

Image
Des migrants dans un campement de fortune à Paris.
A Paris, les campements de migrants grossissent malgré les évacuations
Dans le nord de Paris, les campements de migrants ont déjà été vidés à maintes reprises. Mais depuis plusieurs jours, les tentes igloo se multiplient, au moment où, à ...
28 octobre 2016 - 12:33
Société
Image
Vue aérienne de la Jungle de Calais en août 2016.
"Jungle" de Calais: des jeunes migrants délogés devant le centre de transit
Alors que la "Jungle" de Calais a été en grande partie évacuée depuis lundi, un groupe de jeunes s'est massé ce jeudi matin devant le centre de transit du camp. Les fo...
27 octobre 2016 - 12:29
Société
Image
Macron-Ministre-Economie
Emmanuel Macron loue "la volonté d'être français" et admet "une responsabilité morale" sur l'accueil des réfugiés
Emmanuel Macron tenait mardi le dernier de ses trois meetings devant officiellement présenter son "diagnostic", en préalable à une probable candidature. Thème de cette...
19 octobre 2016 - 12:03
Politique
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don