Accusé d'avoir agressé Boris Faure, M'jid El Guerrab a décidé de "se mettre en congé du parti et du groupe parlementaire LREM"

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Accusé d'avoir agressé Boris Faure, M'jid El Guerrab a décidé de "se mettre en congé du parti et du groupe parlementaire LREM"

Publié le 01/09/2017 à 15:51 - Mise à jour à 16:15
©El guerrab/Wikimedias Commons
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Après l'altercation qui aurait eu lieu mercredi à Paris entre le socialiste Boris Faure et le député LREM M'Jid El Guerrab, l'élu de la 9e circonscription des Français de l'étranger a annoncé se "mettre en congé du parti et du groupe parlementaire", ce vendredi. Le responsable PS est toujours en "soins intensifs".

Il l'aurait frappé à coups de casque de scooter. Après l'altercation violente qui aurait eu lieu mercredi 30, à Paris, entre le député LREM M'jid El guerrab et Boris Faure, un responsable PS, l'élu de La République en Marche a annoncé ce vendredi qu'il allait se "mettre en congé du parti et du groupe parlementaire LREM".

"Suite à l'altercation que j'ai eue avec monsieur Boris Faure, j'ai décidé de me mettre en congé du parti et du groupe parlementaire LREM afin de permettre à l'enquête de se dérouler de la manière la plus sereine possible et de faire toute la lumière sur ce qui s'est passé. Je souhaite naturellement le rétablissement le plus rapide à Monsieur Faure", a écrit le député de la 9e circonscription des Français de l'étranger sur sa page Facebook ce vendredi.

Suite à l'altercation que j'ai eue avec Monsieur Boris Faure, j'ai décidé de me mettre en congé du parti et du groupe...

Publié par M'jid El Guerrab sur vendredi 1 septembre 2017

Le cadre du PS est toujours en "soins intensifs" ce vendredi. De leur côté, les autorités ont ouvert une enquête pour "violence aggravée" mercredi 30. Elles ont également interpellé et placé en garde à vue M'jid El Guerrab.

Cette affaire a vivement été condamnée par une grande partie de la classe politique et a commencé à embarasser La République en Marche. Le président du groupe LREM à l'Assemblée, Richard Ferrand, a indiqué qu'"aucun acte de violence n'(était) tolérable" et a souhaité un "prompt rétablissement à Boris Faure". Une position partagée par le président de l'Assemblée Nationale, François de Rugy qui a également condamné cet acte de violence.

Le parti du président de la République a, quant à lui, condamné "les actes de violence commis à l'encontre de Boris Faure" et lui a souhaité un "bon rétablissement".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Le député M'jid El Guerrab a annoncé ce vendredi sur Facebook qu'il allait se "mettre en congé du parti et groupe parlementaire LREM".

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-