L'aéroport Notre-Dame des Landes est "la solution idéale" face au bruit pour le médiateur Gérard Feldzer

L'aéroport Notre-Dame des Landes est "la solution idéale" face au bruit pour le médiateur Gérard Feldzer

Publié le :

Lundi 30 Octobre 2017 - 10:55

Mise à jour :

Lundi 30 Octobre 2017 - 11:37
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Gérard Feldzer, médiateur sur le très controversé projet d'aéroport Notre-Dame-des-Landes, a évoqué lors d'une réunion vendredi la question des nuisances sonores et sanitaires, une parmi d'autres. Sur ce point selon lui, "la solution idéale, ce serait de déplacer à Notre-Dame-des-Landes"

La phrase sur les nuisances sonores fait du bruit. Alors que le tentaculaire et épais dossier sur le fameux aéroport Notre-Dame-des-Landes est entre les mains de trois médiateurs, les déclarations de l'un d'eux, a priori favorables au projet, ont ajouté à la polémique déjà plus que virulente sur le sujet et sur les médiateurs eux-mêmes.

Vendredi 27, une audition menée par la mission de médiation sur l'aéroport avait lieu à Nantes. Or un enregistrement qui y a été réalisé a été révélé par France Bleu-Loire Océan. On entend y Gérard Feldzer, ancien pilote et l'un des trois médiateurs nommés pour étudier -encore une fois- les nombreuses expertises menées, s'exprimer sur les nuisances sonores. Il y explique s'être rendu dans des communes voisines de l'actuel aéroport Nantes-Atlantique pour étudier le phénomène:

"On a été à Bouguenais, on a été à Rezé. On a vu les dommages pour le bruit et les conséquences sur la santé, on est parfaitement en accord avec ça. Il n'y a pas de désaccord entre nous. Il faut trouver les solutions. Bon, alors, la solution idéale, ce serait de déplacer à Notre-Dame-des-Landes" peut-on l'entendre dire.

Quelques phrase à mettre en perspective, le bruit étant loin d'être le seul élément d'achoppement dans ce dossier (environnement, intérêts économiques, nécessité d'un nouvel aéroport...). Gérard Feldzer précise d'ailleurs que le rôle du médiateur n'est que de "mettre des arguments" et non de trancher. Il ajoute cependant que "le bruit est un élément fort" de décision.

Des déclarations qui ne manqueront pas d'alimenter le débat entre pro-aéroports et leurs opposants qui s'écharpent depuis des années sur ce dossier. Certains avaient d'ailleurs dénoncer la présence de Gérard Feldzer, proche de Nicolas Hulot et par conséquent jugé partial et favorable à l'abandon du projet Notre-Dame-des-Landes.

La médiation doit permettre d'enfin trancher sur la construction de l'aéroport Notre-Dame-des-Landes.

Commentaires

-