Affaire Bruno Le Roux: le parquet national financier a ouvert une enquête préliminaire

Affaire Bruno Le Roux: le parquet national financier a ouvert une enquête préliminaire

Publié le :

Mardi 21 Mars 2017 - 16:04

Mise à jour :

Mardi 21 Mars 2017 - 16:16
© TIZIANA FABI / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Une enquête préliminaire a été ouverte ce mardi par le parquet national financier à propos de l'emploi des deux filles du ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux comme collaboratrices parlementaires.

Ce mardi 21 en début d'après-midi le parquet national financier a annoncé l'ouverture d'une enquête préliminaire concernant Bruno Le Roux et l'emploi des membres de sa famille à l'Assemblée nationale. Ce dernier a d'ailleurs avoué lundi 20 dans la soirée, avoir embauché ses filles dès l'âge de 15 et 16 ans.

Attendu à Matignon dans l'après-midi, le ministre de l'Intérieur doit s'expliquer avec le Premier ministre Bernard Cazeneuve à propos de l'emploi de ses deux filles en tant que collaboratrices parlementaires. Agées de 20 et 23 ans, elles ont été employés entre 2009 et 2016 à travers 24 contrats et ont touchés 55.000 euros, a révélé l'émission Quotidien sur TMC.

A gauche comme à droite les langues se sont déliées et certaines ont jugé l'affaire "inacceptable", comme la maire PS  de Nantes Johanna Rolland sur France Bleu Loire Océan. Mais Bruno Le Roux peut aussi compter sur quelques soutiens comme Jean Christophe Cambadélis qui s'est montré pragmatique.

Invité sur RTL ce matin, le Premier secrétaire du PS a pris la défense du ministre de l'Intérieur. "Bruno Le Roux n'est pas candidat à l'élection présidentielle, il fait très bien son travail, je ne vois pas en quoi aujourd'hui, il devrait se mettre en retrait", s'est-il exprimé avant d'ajouter: "ne faisons pas démissionner les gens à partir d'un soupçon. A partir du moment où il y a des preuves, oui (...) quand l’affaire Penelope Fillon a débuté, j’ai dit que le problème n’était pas d’embaucher des proches mais de savoir s’ils avaient travaillé. La question essentielle est de savoir si elles ont travaillé".

Agées de 20 et 23 ans, les filles de Bruno Le Roux ont été employées entre 2009 et 2016 à travers 24 contrats et ont touchés 55.000 euros.


Commentaires

-