Affaire Jouyet: François Fillon demande une copie des enregistrements

Affaire Jouyet: François Fillon demande une copie des enregistrements

Publié le :

Lundi 10 Novembre 2014 - 18:42

Mise à jour :

Lundi 10 Novembre 2014 - 19:02
Les enregistrements de Jean-Pierre Jouyet relatant les propos de François Fillon pourraient être bientôt révélés. Après qu'ils ont partiellement fuité dans la presse, l'ex-Premier ministre demande qu'ils soient remis à la justice.
©Patrick Kovarik/Pool/Reuters
PARTAGER :
-A +A

Cinq jours après le début de l'affaire Fillon-Jouyet-Sarkozy, les révélations continuent de s'enchaîner. Ce lundi, le fameux enregistrement de Jean-Pierre Jouyet, Secrétaire général de l'Elysée, relatant auprès de journalistes du Monde des propos explosifs de François Fillon, semblaient proche d'apparaître sur la place publique.

La veille, l'existence de cette bande avait forcé Jean-Pierre Jouyet à avouer qu'il avait bien "évoqué" les affaires visant Nicolas Sarkozy avec son ancien Premier ministre. Visés par une plainte en diffamation de François Fillon, les deux journalistes du Monde et auteurs de Sarko s'est tuer (Ed. Stock), Fabrice Lhomme et Gérard Davet, s'étaient dit prêts à révéler cet enregistrement "béton". Plusieurs journalistes et médias ont eu accès à cette bombe audio. Parmi eux le journaliste politique de BFMTV, Jean-Jacques Bourdin qui a déclaré pouvoir en témoigner.

Le doute sur les propos de Jean-Pierre Jouyet s'amenuise donc. D'une simple "évocation" des affaires, on se rapproche de la version où François Fillon lui demande d'accélérer la marche de la justice dans les procédures contre Nicolas Sarkozy (affaire Bygmalion et dépassement des comptes de campagne de la présidentielle de 2012).

En réaction, François Fillon a demandé ce lundi après-midi que l'enregistrement intégral soit remis à la justice. Son avocat, Me Versini-Campinchi, a déclaré qu'il pourrait ainsi être utilisé dans "la procédure pénale qui sera aussitôt engagée".

François Fillon, qui continue de nier avoir demandé à Jean-Pierre Jouyet de "taper" -selon les termes rapportés par les deux journalistes- sur Nicolas Sakozy, pourrait donc changer de cible: "S'il est avéré que ces propos ont été tenus, c'est avec M. Jouyet que nous aurons une explication judiciaire", avait-il déclaré dimanche soir lors du Journal de 20h de TF1.

Toute la journée, des élus de l'opposition ont demandé la démission de Jean-Pierre Jouyet, tandis que le gouvernement considère que cette affaire ne concerne que la droite.

François Fillon s'était dit prêt à "avoir une explication judiciaire" avec Jean-Pierre Jouyet.


Commentaires

-