Affaire Ferrand: une première perquisition aux mutuelles de bretagne

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Affaire Ferrand: une première perquisition aux mutuelles de bretagne

Publié le 06/06/2017 à 12:50 - Mise à jour à 13:03
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L'enquête préliminaire concernant le Ministre de la Cohésion des territoires, Richard Ferrand, avance. Une première perquisition a eu lieu jeudi dernier, le jour de l'ouverture de l'enquête, dans les locaux des Mutuelles de Bretagne, à Brest.

Une première perquisition a eu lieu au siège social des Mutuelles de Bretagne, à Brest, jeudi 2 selon Le Télégramme. Cette intervention a lieu dans le cadre de l'enquête préliminaire ouverte suite aux révélations sur les activités de Richard Ferrand à l'époque où il dirigeait les Mutuelles de Bretagne.  

Toujours selon le quotidien local, les enquêteurs ont saisi de nombreux documents entre 15h et 19h jeudi. Les pièces saisies sont en ce moment en cours d'exploitation. L'enquête a pour but de découvrir si les conditions d'acquisition et de location de l'immeuble Brestois, où les Mutuelles de Bretagne ont installé un centre de soins en 2011, sont légales. Mais les investigations portent aussi sur les soupçons de conflit d'intérêt lors du vote de Richard Ferrand d'une loi sur les mutuelles à l'Assemblée Nationale. A l'époque il exerçait sa mission de conseil auprès des Mutuelles de Bretagne.

C'est la direction interrégionale de la police judiciaire de Rennes qui est chargée de l'enquête qui devrait durer plusieurs semaines, même plusieurs mois. Les premières auditions des personnes concernées par le dossier auront lieu cette semaine.

Cependant, ce sera au parquet de Brest de déterminer si, au final, les accusations sont fausses ou si d'éventuels soupçons comme ceux d'abus de confiance ou de trafic d'influence s'avèrent fondées. Richard Ferrand est actuellement en campagne pour les élections législatives dans le Finistère. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Une perquisition a eu lieu jeudi dernier dans les locaux des Mutuelles de Bretagne dans le cadre de l'affaire Ferrand.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-