L'agresseur de NKM condamné à trois mois de prison avec sursis

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

L'agresseur de NKM condamné à trois mois de prison avec sursis

Publié le 07/09/2017 à 15:43 - Mise à jour à 16:05
© JOEL SAGET / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Vincent Debraize, le maire qui a agressé Nathalie Kosciusko-Morizet durant la campagne des législatives, a été condamné ce jeudi à trois mois de prison avec sursis et une amende de 1.000 euros. Durant l'audience, il avait nié avoir frappé l'élue à qui il reprochait d'avoir fait perdre Henri Guaino, autre candidat de droite durant cette élection.

Vincent Debraize, l'élu normand qui a agressé Nathalie Kosciusko-Morizet en juin dernier, a été condamné ce jeudi 7 à trois mois de prison avec sursis ainsi qu'à 1.000 euros d'amende par le tribunal correctionnel de Paris.

Les juges se sont montrés un peu moins sévères que les réquisitions de procureur qui avait demandé quatre mois de prison avec sursis et 1.500 euros d'amende pour "outrages et violences sur une personne chargée d'une mission de service public", faits passibles de trois ans de prison et 45.000 euros d'amende.

Alors candidate aux législatives dans la 2e circonscription de Paris, NKM distribuait des tracts le 15 juin sur le marché de la place Maubert dans le Ve arrondissement lorsqu'un homme d'une cinquantaine d'années les lui a pris pour les lui envoyer au visage.

L'ex-députée -qui avait brièvement perdu connaissance- a évoqué une gifle et un coup au thorax, tandis que l'accusé a nié avoir levé directement la main sur elle. Il avait également affirmé avoir été poursuivi par des membres de son entourage dont un aurait fait un salut nazi, un autre l'ayant agressé dans le métro. Des allégations jugées "peu crédibles" par les juges durant l'audience.

Vincent Debraize, 55 ans, est un ex-UDI, maire de la petite commune de Champignolles dans l'Eure. L'homme avait donné son parrainage à Henri Guaino pour l'élection présidentielle 2017, le même Henri Guaino qui a été éliminé au premier tour des législatives dans cette même circonscription. Il reprochait donc à NKM d'avoir fait perdre son champion comme elle aurait selon lui fait perdre la droite aux municipales parisiennes.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Selon NKM, Vincent Debraize l'aurait giflée et frappée au thorax.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-