Agression de NKM: qui est Vincent D., le maire de l'Eure interpellé et placé en garde à vue ce samedi

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Agression de NKM: qui est Vincent D., le maire de l'Eure interpellé et placé en garde à vue ce samedi

Publié le 17/06/2017 à 13:00 - Mise à jour à 13:21
©DR
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Vincent Debraize, maire sans étiquette de Champignolles dans l'Eure est soupçonné d'être l'homme qui a agressé jeudi Nathalie Kosciusko-Morizet à Paris. Il a été interpellé et placé en garde à vue ce samedi.

L'agresseur présumé de Nathalie Kosciusko-Morizet a été interpellé ce samedi 17. Il s'agirait, selon les informations de FranceSoir, de Vincent Debraize, maire sans étiquette d'une commune de l'Eure. Il a été placé en garde à vue "pour des faits de violences volontaires sur personne chargée d'une mission de service public".

Selon Le Dauphiné Libéré, il s'est présenté de son propre chef à la police judiciaire de Paris, répondant à la convocation des enquêteurs. 

Ex-UDI, Vincent Debraize est âgé de 55 ans et maire de Champignolles, une petite commune de 41 habitants en Haute-Normandie, depuis 2008 et avait été réélu triomphalement en 2014. Il avait soutenu la candidature d'Henri Guaino à l'élection présidentielle de 2017 en lui apportant son parrainage. De cet homme, FranceSoir a découvert qu'outre son mandat d'élu local il est gérant de la société Alkade (présentée comme une agence de publicité) domiciliée à Paris, dans le IXe arrondissement.

L'ancienne ministre, en ballottage défavorable face au candidat de La République en marche (REM) Gilles Le Gendre, distribuait des tracts sur le marché de la place Maubert dans le 5e arrondissement au moment de l'agression. Sonnée par un coup porté par son agresseur, NKM était restée inanimée sur le sol pendant de longues minutes avant d'être prise en charge par les secours qui l'ont transféré à l'hôpial Cochin où elle était restée une journée en observation.

Après cette altercation en présence de journalistes, Vincent Debraize avait pris la fuite et était parti vers la bouche de métro la plus proche. Un bénévole de l'équipe de NKM, Jean-Baptiste Goulard, a poursuivi dans le métro l'homme, qui est sorti à la station suivante, Cluny-La Sorbonne (ligne 10). Il a affirmé à avoir alors reçu des coups de sa part.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Ex-UDI, Vincent Debraize est âgé de 55 ans et maire de la commune de Champignolles.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-