Agression de NKM: qui est Vincent D., le maire de l'Eure interpellé et placé en garde à vue ce samedi

Agression de NKM: qui est Vincent D., le maire de l'Eure interpellé et placé en garde à vue ce samedi

Publié le :

Samedi 17 Juin 2017 - 13:00

Mise à jour :

Samedi 17 Juin 2017 - 13:21
©DR
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Vincent Debraize, maire sans étiquette de Champignolles dans l'Eure est soupçonné d'être l'homme qui a agressé jeudi Nathalie Kosciusko-Morizet à Paris. Il a été interpellé et placé en garde à vue ce samedi.

L'agresseur présumé de Nathalie Kosciusko-Morizet a été interpellé ce samedi 17. Il s'agirait, selon les informations de FranceSoir, de Vincent Debraize, maire sans étiquette d'une commune de l'Eure. Il a été placé en garde à vue "pour des faits de violences volontaires sur personne chargée d'une mission de service public".

Selon Le Dauphiné Libéré, il s'est présenté de son propre chef à la police judiciaire de Paris, répondant à la convocation des enquêteurs. 

Ex-UDI, Vincent Debraize est âgé de 55 ans et maire de Champignolles, une petite commune de 41 habitants en Haute-Normandie, depuis 2008 et avait été réélu triomphalement en 2014. Il avait soutenu la candidature d'Henri Guaino à l'élection présidentielle de 2017 en lui apportant son parrainage. De cet homme, FranceSoir a découvert qu'outre son mandat d'élu local il est gérant de la société Alkade (présentée comme une agence de publicité) domiciliée à Paris, dans le IXe arrondissement.

L'ancienne ministre, en ballottage défavorable face au candidat de La République en marche (REM) Gilles Le Gendre, distribuait des tracts sur le marché de la place Maubert dans le 5e arrondissement au moment de l'agression. Sonnée par un coup porté par son agresseur, NKM était restée inanimée sur le sol pendant de longues minutes avant d'être prise en charge par les secours qui l'ont transféré à l'hôpial Cochin où elle était restée une journée en observation.

Après cette altercation en présence de journalistes, Vincent Debraize avait pris la fuite et était parti vers la bouche de métro la plus proche. Un bénévole de l'équipe de NKM, Jean-Baptiste Goulard, a poursuivi dans le métro l'homme, qui est sorti à la station suivante, Cluny-La Sorbonne (ligne 10). Il a affirmé à avoir alors reçu des coups de sa part.

Ex-UDI, Vincent Debraize est âgé de 55 ans et maire de la commune de Champignolles.


Commentaires

-