Benalla est allé 2 fois à l'Assemblée nationale pendant sa suspension

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Benalla est allé 2 fois à l'Assemblée nationale pendant sa suspension

Publié le 31/07/2018 à 16:43 - Mise à jour à 17:14
© Ludovic MARIN / POOL/AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Selon "Le Figaro", Alexandre Benalla s'est rendu deux fois dans les locaux de l'Assemblée nationale pendant sa période de suspension suite aux exactions du 1er mai pour lesquelles l'Elysée est censé l'avoir sanctionné.

Alexandre Benalla a-t-il vraiment tout dit sur son emploi du temps pendant sa "suspension" (dont la nature exacte s'avère bien plus légère qu'annoncé initialement)?

Alexandre Benalla était détenteur d'un badge "H" lui donnant accès à l'ensemble des installations de l'Assemblée nationale. Or, selon une information révélée par Le Figaro, celui qui était encore chargé de mission à la présidence de la République s'est rendu deux fois sur les lieux alors qu'il n'était pas censé travailler, étant sous le coup de cette décision discipinaire.

Alexandre Benalla a en effet été suspendu pendant 15 jours suite au tabassage le 1er mai d'un manifestant place de la Contrescarpe à Paris. Ladite suspension courait entre le 4 et le 19 mai et, au 20h de TF1 vendredi 27, il a expliqué être parti avec sa compagne en Bretagne entre le 4 et 15 mai.

Lire aussi - Chassaigne: l'affaire Benalla a "ouvert une plaie qui ne se refermera pas"

Le journal recense deux visites dans les locaux du palais Bourbon, la première le 16 mai à 14h, la seconde le 17 mai à 16h. Des versions qui ne remette donc pas en cause la réalité de son séjour breton, pendant lequel il n'a donc pas travaillé, mais qui montre une reprise d'activité, mal définie, avant la fin formelle de sa suspension.

A moins qu'Alexandre Benalla ne se soit rendu à l'Assemblée nationale pour y faire de l'exercice comme il l'expliquait au Monde: "Je l'ai demandée (l'attribution du bade, NDLR) tout simplement parce que j'aime aller à la salle de sport de l'Assemblée. C'est peut-être un caprice de ma part, je l'admets".

Voir aussi:

Affaire Benalla: Anticor demande la transparence pour les collaborateurs officieux de l'Elysée

Benalla: Collomb a reçu et "rassuré" les syndicats de police

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Alexandre Benalla se serait rendu à deux reprises à l'Assemblée nationale alors qu'il était sous le coup d'une sanction.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-