Alexis Corbière va quitter son logement social à Paris pour aller vivre dans sa circonscription

Alexis Corbière va quitter son logement social à Paris pour aller vivre dans sa circonscription

Publié le :

Mercredi 28 Juin 2017 - 17:30

Mise à jour :

Mercredi 28 Juin 2017 - 17:47
Face à la polémique sur son logement social qu'il occupe avec sa compagne et ses enfants à Paris, Alexis Corbière a annoncé qu'il allait déménagé. Et d'ajouter qu'il allait habiter dans sa circonscription, la Seine-Saint-Denis.
© JOEL SAGET / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Il avait dénoncé des attaques "débiles" venant de "l'extrême droite" ou de "proches du mouvement d'En Marche" lors de la campagne pour les élections législatives. Pour faire taire la polémique concernant le HLM dont il disposait à Paris, Alexis Corbière, désormais député La France insoumise dans la 7e circonscription de Seine-Saint-Denis, a annoncé qu'il allait quitter son logement mardi 27.

"C'est compliqué de trouver en deux semaines, mais oui, je vais habiter dans ma circonscription", a-t-il confié à L'Obs. Et d'ajouter: "Est-ce que ça aura lieu dans trois, quatre ou cinq mois, je ne peux pas vous dire. Je ne sais pas si ce sera à Bagnolet ou à Montreuil, je ne sais pas si je vais acheter ou louer, et je je dois aussi négocier avec mes trois enfants... Mais je tiendrai parole".

Le bras droit de Jean-Luc Mélenchon habitait depuis 2003 dans un appartement de la Régie immobilière de la ville de Paris (RIVP), l’un des quatre bailleurs sociaux de la capitale, avec sa compagne Raquel Garrido et leurs trois enfants. Interrogé sur le sujet, il avait reconnu sur RMC: "Je paie moins cher que (dans) le privé". Avant de détailler: "Mon loyer c'est 1.240 euros par mois. Je touche 2.350 euros: c'est mon salaire d'enseignant. Je ne suis pas élu, je suis rentré sur critères sociaux, j'ai trois enfants".

Au cours de la campagne pour les législatives Alexis Corbière avait d'ailleurs fait savoir qu'il rendrait le logement en question en cas d'entrée au Palais Bourbon: "La question se posera. Ça me semble logique par ailleurs, mais c'est une autre discussion, et surtout, si je le fais c'est pas sous la pression d'attaques débiles".

Le bras droit de Jean-Luc Mélenchon habitait depuis 2003 dans un appartement de la Régie immobilière de la ville de Paris (RIVP).


Commentaires

-