Alzheimer: Touraine écarte le "déremboursement" de quatre médicaments contre la maladie

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Alzheimer: Touraine écarte le "déremboursement" de quatre médicaments contre la maladie

Publié le 26/10/2016 à 11:57 - Mise à jour à 11:58
©Capture d'écran BFMTV
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Marisol Touraine s'oppose à la possibilité d'un déremboursement de quatre médicaments anti-Alzheimer recommandée par une commission de la Haute autorité de Santé. "Il n'y aura pas de déremboursement dans l'état actuel des choses" a expliqué ce mercredi la ministre de la Santé.

La ministre de la Santé Marisol Touraine a écarté ce mercredi 26 sur RTL la possibilité d'un déremboursement de quatre médicaments anti-Alzheimer recommandée par une commission de la Haute autorité de Santé. "Il n'y aura pas de déremboursement dans l'état actuel des choses", a tranché la ministre, expliquant qu'elle voulait d'abord que soit mis en place "un protocole de soins".

Faute d'efficacité, l'Aricept, l'Ebixa, l'Exelon et le Reminyl ainsi que leurs génériques ne devraient plus être remboursés, avait estimé la commission de la Transparence chargée de l'évaluation des médicaments au sein de la Haute autorité de santé (HAS) dans un avis consultatif publié la semaine dernière.

France Alzheimer, qui regroupe des proches de malades, avait fait part de son inquiétude, assurant que "la perspective d'un médicament incite les personnes à consulter, à se faire diagnostiquer". "Je veux mettre en place un protocole de soins élaboré par les scientifiques en lien avec les associations de patients", a fait valoir Marisol Touraine. "Tant que ce protocole de soins ne sera pas élaboré et mis en oeuvre, la question du déremboursement ne peut pas et ne doit pas se poser", a-t-elle martelé.

L'efficacité de ces médicaments, non dénuées d'effets indésirables (digestifs, cardiovasculaires, etc.), est contestée depuis plus de dix ans et avait déjà fait l'objet d'un avis de la même commission en 2011.

Le maintien du remboursement a été défendu par des spécialistes au motif que l'apparition sur le marché de ces médicaments a permis la reconnaissance et la prise en charge de la maladie d'Alzheimer. Plus de 800.000 personnes en France sont touchées par la maladie d'Alzheimer ou une maladie apparentée.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


La ministre de la Santé Marisol Touraine a écarté ce mercredi 26 sur RTL la possibilité d'un déremboursement de quatre médicaments anti-Alzheimer.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-