Amélie de Montchalin: cette députée LREM chargée de défendre la loi de Finances (vidéo)

Amélie de Montchalin: cette députée LREM chargée de défendre la loi de Finances (vidéo)

Publié le :

Mercredi 27 Septembre 2017 - 18:09

Mise à jour :

Mercredi 27 Septembre 2017 - 18:32
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Peu connue du grand public, la députée LREM Amélie de Montchalin aura pourtant une mission délicate: défendre à l'Assemblée les orientations budgétaires présentées ce mercredi en conseil des ministres et s'assurer de la bonne discipline de vote de ses collègues de la majorité.

Elle est pratiquement inconnue sur le plan national, mais elle sera sans aucun doute l'un des députés qui défendra avec le plus d'ardeur le projet de loi de finances 2018. Amélie de Montchalin, élue LREM de 32 ans de la 6e circonscription de l'Essonne est la référente de la majorité à la commission des finances, là où le PLF va être disséqué par les différents groupes représentés à l'assemblée.

Novice en politique avant l'année 2017, cette jeune femme surdiplômée pourrait devenir l'une des têtes connues de l'Assemblée et l'une des élus de LREM a briller, là où les jeunes députés de la majorité sont parfois moqués pour leurs erreurs de débutants.

(Voir ci-dessous une interview d'Amélie de Montchalin mardi 27 évoquant chez Franceinfo les 16 milliards de dépenses en moins à venir dans le PLF 2018)

Issue d'une famille d'agriculteurs, Amélie de Montchalin a accumulé en effet les distinctions académiques: double licence en histoire et en économie avant d'intégrer HEC, la prestigieuse école de commerce, puis la Harvard Kennedy School (l'école en affaires publiques de la prestigieuse université américaine). Economiste pour un cabinet privé puis cadre chez Axa, elle a rejoint pendant un temps l'équipe de campagne d'Alain Juppé pour la primaire de la droite, qui se soldera par sa défaite au second tour face à François Fillon.

Après la déconvenue du maire de Bordeaux, elle déposera un dossier de candidature pour obtenir l'investiture LREM. Elle s'imposera facilement dans cette circonscription du nord de l'Essonne remportant plus de 60% des suffrages au second tour.

La jeune femme, mère de trois enfants, a immédiatement fait savoir après son élection son goût pour les questions budgétaires. Un profil qui lui a permis d'occuper le poste de commissaire majoritaire, l'élu chargé de s'assurer de la discipline du vote des élus de son groupe. Une fonction inédite dans le système français (mais très courant dans le monde politique anglo-saxon) que la trentenaire initie. Son visage encadré de grande lunette ronde et son débit de parole rapide devrait donc bientôt gagner en notoriété.

Amélie de Montchalin sera à pied d'oeuvre pour défendre le projet de loi de finances 2018.


Commentaires

-