Anne Hidalgo: après le marché de Noël sur les Champs-Elysées, la maire de Paris ne veut plus de la grande roue de Marcel Campion

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Anne Hidalgo: après le marché de Noël sur les Champs-Elysées, la maire de Paris ne veut plus de la grande roue de Marcel Campion

Publié le 09/11/2017 à 07:53 - Mise à jour à 07:55
©Thomas Samson/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La maire de Paris Anne Hidalgo s'apprête, dans les prochains jours, à déposer une proposition pour que la grande roue de Paris, habituellement sur la place de la Concorde pendant les fêtes, ne revienne plus. Un pied de nez au roi des forains Marcel Campion, qui se bat pour le maintien du marché de Noël sur les Champs-Elysées.

Entre la maire de Paris Anne Hidalgo et le roi des forains Marcel Campion, le torchon ne cesse de brûler. Après avoir entamé le processus de suppression du marché de Noël sur les Champs-Elysées, si cher aux exposants pendant les fêtes, Anne Hidalgo souhaiterait en effet supprimer la grande roue qui prend habituellement ses quartiers place de la Concorde à cette période.

Selon RTL, qui rapporte les faits, la maire de Paris aurait été convaincue par les agissements des forains, qui n'hésitent pas à bloquer la circulation et à mettre en place des barrages filtrants aux portes de Paris. Ca, et aussi le fait qu'elle n'aime tout simplement pas la grande roue qui gâcherait, selon elle, le paysage de la Ville Lumière, et ne ferait pas bonne figure entre l'Arc de Triomphe et le musée du Louvre.

Toujours selon RTL, Anne Hidalgo a prévu de déposer une proposition en ce sens le 20 novembre prochain. Toutefois, si le texte passe, ce n'est pas cette année que la grande roue de Marcel Campion disparaîtra des radars. Le roi des forains, qui exploite le manège depuis 1993, pourra en jouir jusqu'à la fin du printemps 2018. Mais il faudra ensuite lui dire adieu… ou tout du moins lui trouver un emplacement hors de Paris.

Marcel Campion, qui avait annoncé la fin des blocages en attendant la décision de justice (suite au recours qu'il a déposé pour le maintien du marché de Noël sur les Champs-Elysées), qui doit intervenir mardi 14, ne devrait pas accueillir ce nouvel affront de la meilleure des manières…

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Après le marché de Noël sur les Champs-Elysées, Anne Hidalgo veut supprimer la grande roue place de la Concorde. Ce qui ne devrait pas plaire au roi des forains Marcel Campion.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-