Annulations de festivités: "nous sommes en situation de guerre", rappelle Le Drian

Annulations de festivités: "nous sommes en situation de guerre", rappelle Le Drian

Publié le :

Mardi 02 Août 2016 - 14:12

Mise à jour :

Mardi 02 Août 2016 - 14:13
©Benoît Tessier/Reuters
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Alors que de nombreux évènements ont été annulés, Jean-Yves Le Drian a tenu a rappelé que nous sommes en "situation de guerre". "Par moment, il faut interdire les manifestations si les normes de sécurité ne sont pas respectées", a notamment expliqué le ministre de la Défense.

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a justifié ce mardi 2 les annulations de festivités annoncées ici ou là en France, en les expliquant par les contraintes liées à la "situation de guerre" face au terrorisme.

"Nous sommes en situation de guerre. Donc, par moment, il faut interdire des manifestations si les normes de sécurité ne sont pas respectées", a expliqué M. Le Drian lors d'une visite à Lyon, au cours de laquelle il a rencontré des militaires participant à l'opération Sentinelle. "Il faut que chacun comprenne qu'on est dans cette situation et que ça entraîne parfois des contraintes", a ajouté le ministre.

Lors de sa visite au quartier général Frère, en plein coeur de la ville, il a rendu hommage aux militaires mobilisés pour l'opération Sentinelle de prévention du terrorisme sur les points dits sensibles, notamment aux réservistes, dont le gouvernement veut augmenter le nombre. M. Le Drian a annoncé à cette occasion que les militaires contraints de décaler ou d'annuler leurs vacances bénéficieront d'une compensation financière.

Précisant ensuite de récentes déclarations du président de la République François Hollande à Vincennes, il a également indiqué que la prime versée aux militaires de l'opération Sentinelle serait doublée.

 

"Nous sommes en situation de guerre", a rappelé le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian.


Commentaires

-