Après Trump ou Netanyahou, Emmanuel Macron va recevoir Bono (U2) et Rihanna

Semaine people

Après Trump ou Netanyahou, Emmanuel Macron va recevoir Bono (U2) et Rihanna

Publié le :

Dimanche 23 Juillet 2017 - 12:41

Mise à jour :

Dimanche 23 Juillet 2017 - 12:42
Changement de style parmi les personnes qui seront reçues par le président de la République à partir de lundi. Après les chefs de l'Etat, Emmanuel Macron échangera avec Bono et Rihanna, non pas en tant qu'artistes, mais en tant que représentants d'organisations internationales.
© bertrand GUAY / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le président de la République Emmanuel Macron continue son intense activité diplomatique. Après avoir enchaîné la réception de Donald Trump puis de Benyamin Netanyahou, le nouveau locataire de l'Elysée à quelques nouveaux rendez-vous à son agenda de la semaine qui s'ouvre. Mais, pas de chefs d'Etat cette fois-ci, plutôt des "peoples" mondialement connus.

Emmanuel Macron recevra en effet lundi 24 à 17h le chanteur Bono, leader du groupe irlandais U2. Le mercredi 26, ce sera au tour de Rihanna, la star du R&B originaire de La Barbade de dialoguer avec le président français.

Mais, officiellement, ce ne sont pas deux chanteurs que recevra le président, mais deux représentants d'organisation humanitaire. Bono, Paul David Hewson de son vrai nom, est le confondateur de l'ONG One et a appelé les dirigeants mondiaux ans une lettre commune avec le prix Nobel de la Paix Malala Yousafzai à "soutenir la proposition" du secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, de mettre en place "une Facilité de financement international pour l'éducation (IFFEd)".

Rihanna, elle, a fondé la Clara Lionel Foundation qui œuvre à développer des projets d'éducation. Elle est aussi ambassadrice depuis 2016 du Partenariat mondial pour l'éducation, association destinée à permettre l'accès à l'éducation aux enfants des pays en voie de développement. Elle avait déjà sollicité Emmanuel Macron en juin pour que le président français accepte de financer ses projets pour les enfants déscolarisés.

Le 23 juin, c'est l'ancien acteur hollywoodien et gouverneur de Californie Arnold Schwarzenegger, aujourd'hui impliqué dans la défense de l'environnement.

La semaine s'annonce "people" pour Emmanuel Macron... du moins en apparence.

Commentaires

-