Armistice: la Grande Guerre en images (DIAPORAMA)

Armistice: la Grande Guerre en images (DIAPORAMA)

Publié le :

Lundi 10 Novembre 2014 - 17:20

Mise à jour :

Mardi 11 Novembre 2014 - 15:27
Un siècle après, la Première guerre mondiale reste dans les mémoires comme un des plus atroces conflits de l'Histoire. Retour en images sur les principales étapes de cette Grande Guerre.
©Huffschmitt/Sipa
PARTAGER :
-A +A

Toute guerre commence par un coup de feu. Celui qui lança la Première guerre mondiale éclata le 28 juin 1914 à Sarajevo. Ce jour-là, Gavrilo Princip, jeune nationaliste serbe, abat l'archiduc François-Ferdinand, neveu et héritier de l'empereur d'Autriche-Hongrie.

L'empire y voit une occasion de mater ces Serbes qui le menacent. C'est le début de la guerre. La Serbie est sous la protection de la Russie, elle-même alliée de la France et du Royaume-Uni, tandis que l'Autriche fait front commun avec le puissant empire allemand. D'autres nations viendront dans les années suivantes prendre part au conflit.

Chaque pays imagine une victoire éclair. L'Allemagne en sera à deux doigts. En septembre 1914, ses troupes menacent déjà Paris. Mais le sursaut de la bataille de la Marne, célèbre pour ses taxis, en décidera autrement. L'échec de cette guerre de mouvement provoque l'enterrement du conflit dans les tranchées.

A l'arrière, l'industrie se met au service de cette guerre en produisant des millions d'engins de mort. Les femmes remplacent les hommes dans les usines et les champs.

Les conditions de vie et de mort des soldats sont atroces. Ils meurent parfois par dizaines de milliers en un assaut pour gagner quelques mètres. La révolte gronde. En Russie, elle explose à travers la révolution communiste.

Il faudra quatre ans et que l'Allemagne et ses alliés soient au bord du gouffre pour que l'Armistice soit signé le 11 novembre 1918. Le conflit laisse l'Europe ruinée, lui faisant perdre son statut de première puissance mondiale au profit des Etats-Unis. Le conflit aura eu raison d'empire centenaires, redessiné la carte de l'Europe et posé les bases de la Seconde guerre mondiale.

La barbarie de ce qui devait être la "Der des Ders" (la dernière des dernières) fait que le 11 novembre est aujourd'hui l'occasion de commémorer la paix et de rendre hommage aux victimes de toutes les guerres dans de nombreux pays.

Dans la boue, le froid, sous les tires d’artillerie, à Craonne ou à Verdun, les soldats des deux camps vivront l’enfer de la guerre de tranchées pendant plusieurs années, envoyés à la mort dans l’espoir d’une percée du front.


Commentaires

-