Assemblée Nationale: la députée LREM Alice Thourot cible d'un "cri de chèvres" lors de sa prise de parole (vidéo)

Bêlement

Assemblée Nationale: la députée LREM Alice Thourot cible d'un "cri de chèvres" lors de sa prise de parole (vidéo)

Publié le :

Jeudi 03 Août 2017 - 16:49

Mise à jour :

Jeudi 03 Août 2017 - 17:09
Un "cri de chèvre" a été imité à l'Assemblée Nationale ce jeudi lors de l'intervention de la député La République en Marche, Alice Thourot. De nombreux députés ont dénoncé un "scandale" et la "misogynie ordinaire" au sein de l'Hémicycle.
©Capture d'écran Twitter/ @LCP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Alors que les députés débattaient sur le projet de loi pour la confiance dans la vie politique, la députée LREM de la 2e circonscription de la Drôme, Alice Thourot, a été la cible d'un "cri de chèvre" lors de son intervention.

Comme le prouve la séquence, repérée par Europe 1 et isolée par LCP, on entend très légèrement vers la 20e seconde de la vidéo, le bêlement venant d'un autre député alors que l'élue de la Drôme s'exprime.

La députée avait pris la parole pour critiquer la "mauvaise foi patente" des députés qui se "plaignaient du nombre d'heures de débat et disaient qu'ils étaient fatigués, épuisés et qu'il fallait que cette session se termine".

L'indignation des députés a été immédiate. Le premier à réagir a été Olivier Damaisin, député LREM de la 3e circonscription du Lot-et-Garonne, qui a dénoncé un comportement "scandaleux"  qui viendrait, selon lui, d'un "Républicain" sur Twitter.

Jean-Luc Mélenchon, le patron du groupe de la France insoumise a également partagé son indignation sur le réseau social fustigeant la "mysoginie ordinaire à l'Assemblée Nationale". Le député de la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône a également dénoncé les accusations de certains députés soupçonnant que le discours de la députée LFI, Mathilde Panot ait été "écrit par Mélenchon".

Alice Thourot a répondu dans l'après-midi au "cri de chèvre" dont elle a été la cible. Elle s'est indignée dans un tweet du comportement des députés, mettant en contradiction cette remarque sexiste avec les critiques sur le manque de professionnalisme des députés LREM. "Misogynie, cris de bêtes, propos déplacés.. Est-ce donc cela le +professionnalisme+ qui nous ferait tant défaut?!" a-t-elle écrit sur Twitter.

La députée LREM Alice Thourot a été la cible d'un "cri de chèvre" venant d'un autre député durant sa prise de parole.

Commentaires

-