Assemblée nationale: des ténors des Républicains réclament l'exclusion du parti pour les députés LR "constructifs"

Assemblée nationale: des ténors des Républicains réclament l'exclusion du parti pour les députés LR "constructifs"

Publié le :

Vendredi 30 Juin 2017 - 07:50

Mise à jour :

Vendredi 30 Juin 2017 - 08:08
© Patrick KOVARIK / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le torchon brûle entre les députés Républicains à l'Assemblée nationale des deux groupes distincts. Tant et si bien que des voix s'élèvent à droite pour demander l’exclusion LR "constructifs" du parti.

La création d'un groupe de "constructifs" à l'Assemblée nationale, sur l'impulsion de Thierry Solère, qui rassemble jusqu'alors une vingtaine de députés LR et 18 UDI n'est pas vraiment du goût de tous à droite et certains ténors de Républicains ont tenu à le faire savoir.

Le groupe n'a "pas vocation a obéir au Premier ministre", mais il serait "ridicule de ne pas discuter" avec lui, a avait savoir Jean-Christophe Lagarde, précisant qu'il serait inscrit auprès de l'Assemblée "comme groupe d'opposition", ce qui octroie davantage de moyens.

Une manœuvre que n'ont pas apprécié les députés LR "pur jus" qui ont encore plus mal pris l'élection de Thierry Solère, mercredi 28, au poste de questeur de l'Assemblée nationale, au dépend d'Eric Ciotti. Des voix s'élèvent donc pour demander l'exclusion des "constructifs". Et pas n'importe lesquelles.

"Je souhaite (…) que ceux qui ont décidé de ne pas siéger dans le groupe de notre famille politique soient exclus ou partent d’eux-mêmes", a déclaré jeudi 29 Eric Ciotti (Alpes-Maritimes) sur RMC. Le député des Alpes-Maritimes n'a pas mâché ses mots à l'encontre de Thierry Solère qu'il a décrit comme "un professionnel de la trahison". L'intéressé appréciera.

Du côté de Christian Jacob, le président du groupe LR à l'Assemblée, on s'est senti "trahi, trompé" par Thierry Solère et les "constructifs".

On notera également ce tweet de Pierre-Henri Dumont, député LR du Pas-de-Calais, repéré par le journal Le Monde: "Les Républicains doivent tirer les conséquences de ce qui se passe à l’Assemblée et exclure les députés dissidents votant contre le groupe LR".

"Nous en débattrons au prochain bureau politique parce qu’ils s’étaient déjà éloignés d’eux-mêmes par leur choix, il conviendra probablement d’aller plus loin", a fait savoir Bernard Accoyer, dans un entretien à L’Opinion. Ambiance. 

La Tension monte entre Les Républicains canal historique et les "constructifs" à l'Assemblée.


Commentaires

-