Assemblée nationale: Mélenchon aimerait bien s'assoir à la place de Jaurès mais ce n'est pas possible

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Assemblée nationale: Mélenchon aimerait bien s'assoir à la place de Jaurès mais ce n'est pas possible

Publié le 05/07/2017 à 14:48 - Mise à jour à 14:59
© Anne-Christine POUJOULAT / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Selon "Le Canard enchaîné", Jean-Luc Mélenchon, le président de groupe des députés de la France insoumise, aurait demandé à occuper le siège de Jean Jaurès l’Assemblée.

Le nouveau député Jean-Luc Mélenchon n'a pas de cravate à l'Assemblée nationale mais il a tout de même des exigences. Lors de la première conférence des présidents de groupes, le 28 juin, le président du groupe France insoumise a immédiatement formulé une requête: "Ce que je souhaite, c’est m’asseoir à la place de Jean Jaurès".

C'est Le Canard enchaîné qui révèle la volonté de Jean-Luc Mélenchon de siéger à la place occupée par cette grande figure du socialisme au XXe siècle. Selon l'hebdomadaire satirique, l'ancien sénateur socialiste a fait pendant une semaine "le siège de l’administration de l’Assemblée pour qu’elle identifie, grâce aux archives, la place occupée dans l’hémicycle" par Jean Jaurès. 

Problème, François de Rugy, président de la chambre basse du parlement, lui a opposé une fin de non-recevoir, non sans ironie. "Les archives ne permettent pas de définir les places précises où Jaurès a successivement siégé. On a aussi cherché, sans la trouver, la place de Robespierre", a-t-il expliqué.

L'anecdote a été confirmée par le président du groupe socialiste, Olivier Faure, ce mercredi 5 sur France Info. "Il a dit qu'il avait cherché son siège, mais personne ne sait où il était puisque Jean Jaurès changeait plusieurs fois de places", raconte-t-il. Avant, lui aussi, d'ironiser: "Je ne vois pas très bien, à l'endroit où il est placé, où il aurait pu trouver Jean Jaurès. Quand on regarde les tableaux, Jean Jaurès n'était pas à l'extrême gauche de l'hémicycle, il était plus central".

Le député de la France insoumise a finalement choisi de sièger à la "Montagne", soit en haut à gauche de l'Assemblée.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Jean-Luc Mélenchon voulait siéger à la même place que Jean Jaurès.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-