Assistants parlementaires Front national: un mail saisi par les enquêteurs accuse le parti de Marine Le Pen

Assistants parlementaires Front national: un mail saisi par les enquêteurs accuse le parti de Marine Le Pen

Publié le :

Mercredi 29 Mars 2017 - 15:36

Mise à jour :

Mercredi 29 Mars 2017 - 15:53
© FREDERICK FLORIN / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Nouvelle étape dans l'enquête sur les assistants parlementaires du Front national. Un mail saisi par les enquêteurs semble mentionner un financement du parti de Marine Le Pen grâce à des fonds européens, a appris ce mercredi l'AFP.

L'enquête sur l'affaire des assistants parlementaires européens du Front national se poursuit. Des cadres et des employés du parti rémunérés grâce à des fonds du Parlement européen, c'est ce que semble dévoiler un mail saisi par les enquêteurs, a appris ce mercredi 29 l'AFP d'une source proche du dossier. Le message en question a été écrit par Wallerand de Saint Just, le trésorier du FN, et envoyé à Marine Le Pen en mentionnant "des économies" pour le parti "grâce au Parlement européen".

"Dans les années à venir et dans tous les cas de figure, nous ne nous en sortirons que si nous faisons des économies importantes grâce au Parlement européen et si nous obtenons des reversements supplémentaires", indique le contenu du message envoyé le 16 mai 2014 et publié par Le Monde.

Dans un communiqué accessible sur Twitter, Wallerand de Saint Just a confirmé ces propos, mais nie l'interprétation qui en a été faite par le quotidien en dénonçant "une très grave diffamation". "Ce journal ose en conclure qu'on trouverait là la preuve de la +mise au point d'un système frauduleux+. Une telle accusation à partir de ce document est risible", s'est insurgé le trésorier.

"Les économies que le FN anticipait portaient sur les salariés du Front national qui devenus députés français au Parlement européen allaient voir leurs contrats de travail s'interrompre ; les +reversements supplémentaires+ étaient ceux attendus des élus départementaux et régionaux dont le nombre devait augmenter considérablement vu les enquêtes d'opinion", affirme Wallerand de Saint Just dans son tweet.

Le Monde indique que "d’autres documents comptables auraient été saisis sur le bureau de M. de Saint Just". Certains d'entre eux mentionneraient les termes "économies dues aux députés européens" ou "économies avec européennes".

Le message en question a été écrit par Wallerand de Saint Just le trésorier FN, envoyé à Marine Le Pen en mentionnant "des économies" pour le parti "grâce au Parlement européen".


Commentaires

-