Attaque de militaires à Levallois: Florian Philippot explique qu'avec le FN au pouvoir ce ne serait pas arrivé

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Attaque de militaires à Levallois: Florian Philippot explique qu'avec le FN au pouvoir ce ne serait pas arrivé

Publié le 10/08/2017 à 15:36 - Mise à jour à 15:43
© GABRIEL BOUYS / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Au lendemain de l'attaque contre des militaires à Levallois-Perret, mercredi, Florian Philippot a dénoncé ce jeudi sur Europe 1 le "laxisme" présumé d'Emmanuel Macron.

BOULE DE CRISTAL - Florian Philippot était l'invité de la matinale d'Europe 1 ce jeudi 8. Le vice-président du Front national a notamment réagi suite à l'attaque perpétrée contre des militaires de l'opération Sentinelle, mercredi 9 à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), estimant notamment que "les profils (des suspects) sont toujours les mêmes". Il a également souligné que le responsable présumé de l'attaque, Hamou Benlatrèche, a été un "clandestin" ayant ensuite été régularisé. Il a donc demandé que "la régularisation soit supprimée du droit français".

"Il faut s'interroger sur le laxisme du pouvoir" d'Emmanuel Macron, a ainsi fustigé Florian Philippot, estimant que cela "entraîne toujours le chaos". Preuve en est, selon lui, des profils "toujours" similaires des terroristes qui passent à l'action en France. Celui d'Hamou Benlatrèche, qui n'était ni fiché S ni connu pour une quelconque radicalisation, diffère pourtant sensiblement d'un certain nombre des autres hommes ou femmes étant déjà passés à l'action ou ayant été arrêtés avant à l'image d'Adam D., Français de 31 ans ayant attaqué des gendarmes sur les Champs-Elysées le 19 juin.

Ce qui n'empêche pas Florian Philippot d'avancer que l'Etat aurait fait "une série de capitulations au quotidien" face au "fondamentalisme islamiste". La solution? "De notre point de vue la régularisation doit être supprimée, quand un homme ou une femme est en situation clandestine irrégulière en France, il doit être reconduit à la frontière, une frontière qui sera de nouveau existante puisque nous n'avons plus, aujourd'hui, de frontière nationale".

Le numéro deux du FN a également rejoint le chœur des détracteurs du dispositif Sentinelle qui "pèse" sur les troupes. "On pourrait imaginer que ce soit une mission de la police ou de la gendarmerie, le problème c'est qu'en France vous avez une police à l'os, une gendarmerie à l'os et une armée à l'os", a-t-il estimé, demandant "d'annuler l'annulation" des 850 millions d'euros de crédits aux armées décidée par Emmanuel Macron.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Florian Philippot a dénoncé les "capitulations quotidiennes" face au "fondamentalisme islamiste".

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-