Attentat de Londres: des jeunes lycéens bretons parmi les victimes de l'attaque, confirment les autorités

Attentat de Londres: des jeunes lycéens bretons parmi les victimes de l'attaque, confirment les autorités

Publié le :

Mercredi 22 Mars 2017 - 18:36

Mise à jour :

Mercredi 22 Mars 2017 - 18:49
© Daniel LEAL-OLIVAS / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le président de la République a évoqué des victimes françaises suite à l'attentat qui a frappé le cœur de Londres ce mercredi. Une information confirmée par Bernard Cazeneuve dans la foulée. Un groupe de lycéens venus du Finistère et en déplacement scolaire a été fauché par la voiture de l'assaillant.

En déplacement à Villetaneuse, le président de la République François Hollande a exprimé sa solidarité avec le Royaume-Uni, après l'attentat qui vient de frapper la ville de Londres (suivre la situation en direct sur FranceSoir). "Nous exprimons tout notre soutien au peuple britannique" a déclaré le chef de l'Etat.

François Hollande a également évoqué la possibilité que certaines victime du terroriste qui a attaqué le pont de Westminster puis a tenté de pénétrer dans l'enceinte du parlement puissent être françaises. "Nous faisons tout pour savoir si des Français pourraient être concernés".

Peu après la déclaration, le Premier ministre Bernard Cazeneuve a confirmé sur son compte que des "élèves français" ont été "blessés" lors de l'attaque.

Les blessés sont scolarisés au lycée Saint-Joseph de Concarneau (Finistère). Il faisait partie d'un groupe scolaire en déplacement dans la capitale britannique. Selon le site du quotidien Ouest-France, l'un d'entre eux serait "entre la vie et la mort".

Ce mercredi 22, vers 14h40 heure locale (15h40 heure de Paris), un véhicule a percuté plusieurs personnes sur le pont de Westminster avant de terminer sa course devant les grilles du jardin du parlement britannique. Là, un homme, a surgi du véhicule armé d'un couteau et aurait poignardé un policier avant d'être neutralisé par des tirs des forces de l'ordre.

Selon la chaîne britannique SkyNews, cette attaque qui a déjà été qualifiée de "terroriste" par les autorités locales, aurait provoqué la mort d'au moins deux personnes.

Un des lycéens blessés serait entre la vie et la mort.


Commentaires

-