Aubervilliers: Juppé promet aux Chinois la fin de "zones de non-droit"

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Aubervilliers: Juppé promet aux Chinois la fin de "zones de non-droit"

Publié le 08/09/2016 à 17:44 - Mise à jour à 17:45
©FaroukBatiche/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Plus d'un mois après la mort de Zhang Chaolin, Alain Juppé est allé à la rencontre de la communauté chinoise ce jeudi à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis). A cette occasion, le candidat à la primaire de la droite a promis la fin de "zones de non-droit" sur le territoire national.

Allé à la rencontre de la communauté chinoise de Seine-Saint-Denis, endeuillée par la mort de l'un des siens à la suite d'une agression, Alain Juppé (LR) a promis ce jeudi 8 la fin de "zones de non-droit" et tancé François Hollande, en plein "naufrage". Alors que le chef de l'Etat s'est appliqué à railler son thème de l'"identité heureuse", estimant que "l'identité française n'est ni heureuse, ni malheureuse", le candidat à la primaire des Républicains pour 2017 a répondu par l'attaque.

"C'est là un naufrage auquel nous assistons", a-t-il lancé à l'issue d'une déjeuner avec des représentants d'associations chinoises, à Aubervilliers. "Quand on est en train de se noyer, on se raccroche à n'importe quelle bouée. La dernière bouée consiste à dénaturer les propositions de l'opposition et à s'attaquer à ses adversaires", a-t-il poursuivi. Interrogé sur le fait que François Hollande soit un candidat "crédible" pour la gauche en 2017, l'ancien Premier ministre a lancé dans un sourire: "je ne sais pas répondre à cette question, mais 9 Français sur 10 y ont répondu", en allusion aux mauvais résultats du président dans les sondages.

A l'issue d'une rencontre avec la famille de Zhang Chaolin, un père de famille de 49 ans décédé début août des suites d'une agression, il a fait part de son "engagement à ce qu'il n'y ait pas de zones de non-droit sur le territoire national" et dénoncé la "montée des actes racistes anti-chinois". Aux côtés de Jean-Pierre Raffarin, venu le soutenir, il a aussi insisté sur la nécessité de "renforcer les moyens de la justice pour qu'elle puisse pleinement jouer son rôle".

"On ne donne pas une espérance à un peuple en lui disant que demain sera pire qu'aujourd'hui. Je ne cesserai pas de dire que nous pouvons aller vers des jours meilleurs (...), une France heureuse de retrouver l'harmonie entre ses communautés", a-t-il insisté devant un auditoire conquis. En conclusion de la rencontre, un représentant d'une association chinoise a appelé au micro les membres de sa communauté "à aller, nombreux, voter" pour Alain Juppé à la primaire.

La mort de Zhang Chaolin avait soulevé l'indignation à Aubervilliers (80.000 habitants), où travaillent plus de 10.000 personnes originaires de Chine, autour de la première plateforme d'import-export textile d'Europe. Dimanche, plusieurs milliers de personnes - 13.500 à 14.000 personnes selon la police, 100.000 selon les organisateurs - ont manifesté à Paris pour réclamer la "sécurité".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Alain Juppé a fait part de son "engagement à ce qu'il n'y ait pas de zones de non-droit sur le territoire national".

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-