Avant Le Pen et Salvini, le "Front de la liberté" de Jacques Doriot

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Avant Le Pen et Salvini, le "Front de la liberté" de Jacques Doriot

Publié le 09/10/2018 à 17:09 - Mise à jour à 17:18
© GIUSEPPE CACACE / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Marine Le Pen et Matteo Salvini ont officialisé lundi l'union de leurs partis respectifs en vue des européennes sous le nom de "Front de la liberté". Une appellation qui en France a déjà été celle d'une éphémère union des droites nationales voulue par Jacques Doriot, anticommuniste acharné au point de revêtir l'uniforme nazi.

Marine Le Pen et Matteo Salvini, ministre italien de l'Intérieur et l'un des principaux visages du souverainisme en Europe, ont officialisé lundi leur rapprochement par la création du "Front de la liberté". Une alliance entre leurs deux partis, La Ligue et le Rassemblement national (ex-FN), en vue des élections européennes de 2019.

Marine Le Pen espère, avec son allié Matteo Salvini et les autres souverainistes européens, obtenir suffisamment de voix aux prochaines européennes pour renverser les équilibres au Parlement européen. "Nous sommes aujourd'hui à un moment historique. C'est l'Histoire avec un grand H qui va s'écrire au mois de mai prochain. C'est l'émergence d'une Europe des nations", a-t-elle déclaré lundi.

Voir: UE: les souverainistes Salvini et Le Pen s'en prennent au "bunker de Bruxelles"

On ignore d'où vient l'idée du nom de "Front de la liberté", lequel a sans aucun doute nécessité l'adhésion des deux partis. En France, il évoque une première tentative de l'union des droites nationalistes, dans les années 1930, en pleine expansion du fascisme en Europe. Surtout, son instigateur a été l'un des Français les plus engagés auprès de l'Allemagne nazie.

Réduire l'ancien Front de la Liberté à un parti fasciste serait cependant un raccourci. Il s'est essentiellement constitué autour de l'idée de l'anticommunisme, à une époque où la politique s'organisait davantage autour de ce clivage. Il n'aura d'ailleurs pas l'occasion de dégager une doctrine très précise. Créé en 1937 en réaction au Front populaire, il ne survivra qu'une année aux querelles des chefs des différentes sensibilités.

On peut toutefois relever le parcours de son principal fondateur: Jacques Doriot, à l'époque président du Parti populaire français. Evincé du parti communiste, il a dérivé vers l'extrême droite jusqu'à la collaboration avec les Nazis. Au nom de la lutte contre le bolchevisme, il revêtira l'uniforme allemand et se battra sur le front de l'Est. Après le Débarquement de Normandie, il ira jusqu'à à former en Allemagne un éphémère gouvernement de collaboration franco-allemande, le "Comité de libération française".

Si le Front de la liberté n'a donc pas laissé un souvenir impérissable dans la vie politique française et ne peut être présenté comme "fasciste", le choix de ce nom pour l'union du RN et de La Ligue peut étonner au regard du parcours de son créateur.

Lire aussi:

Marine Le Pen à la tête d'un "grand parti raciste", selon Marlène Schiappa

Marine Le Pen: les européennes, "seule manière" pour les Français de se faire entendre de Macron

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Marine Le Pen et Matteo Salvini ont créé le "Front de la liberté", nom d'une union des droites dans les années 1930.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-