Bac 2019: des profs menacent de bloquer l'épreuve de Philo

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Bac 2019: des profs menacent de bloquer l'épreuve de Philo

Publié le 30/05/2019 à 18:18 - Mise à jour à 18:19
© FREDERICK FLORIN / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Plusieurs syndicats d'enseignants envisagent ce jeudi 30 de bloquer l'épreuve de Philosophie du Bac le 17 juin prochain, en signe de protestation contre la réforme Blanquer. Le ministre de l'Education a assuré qu'un "fonctionnement normal" serait assuré.

L'épreuve de philosophie, traditionnellement la première du Bac, se déroulera le 17 juin. Mais au stress de l'épreuve pourrait s'ajouter pour certains la crainte de ne même pas pouvoir la passer. Le Syndicat des enseignants du second degré (Snes, majoritaire dans la profession), associé au SNALC et à la CGT, a lancé une concertation auprès de ses membres afin de décider de recourir ou non à cette action pour protester contre le projet de réforme de l'Education.

Et plus de trois quart des votants se sont dits favorables au blocage d'une seule épreuve. Le collectif des "Stylos rouges" a également annoncé appeler à la grève de la surveillance de l'épreuve ou de la correction. Ce qui pourrait augurer d'un phénomène rare. En effet, depuis 1968, le blocage n'a été sérieusement évoqué qu'en 2003, sans grands effets au final.

Voir: Révisions - conseils pour bien manger et éviter le stress des exams

Pour cette année, il s'agit d'une éventualité à prendre en compte, mais dont l'ampleur reste cependant difficile à prévoir. Seuls 12% des adhérents ont en effet répondu à la consultation du Snes, ce qui représente tout de même quelque 5.000 enseignants. De plus, une partie des syndicats s'oppose à cette forme d'action qui revient pour les professeurs à punir les élèves qu'ils ont préparé au Bac pendant parfois plusieurs années, et présente le risque de se mettre à dos les parents.

L'appel permet au moins aux syndicats de se faire davantage entendre, mais les lycéens ne devraient pas avoir trop de soucis à se faire, à moins d'un embrasement du conflit.

"Nous assurerons bien entendu un fonctionnement normal de la session du baccalauréat 2019. L’esprit de responsabilité et le professionnalisme de nos professeurs et de tous nos personnels le permettront. Chaque élève doit préparer son examen dans un esprit de quiétude", a tweeté ce jeudi le ministre de l'Economie Jean-Michel Blanquer. Quand bien même la grève serait suivie, le principe de continuité du service publique permet de réquisitionner des professeurs. Mais en venir à cette extrémité ne contribuerait pas à redorer l'image du gouvernement sur le dialogue sociale, déjà plus qu'écornée par la crise des Gilets jaunes.

Lire aussi:

En Polynésie, les Tahitiennes passent le bac en dansant

Réussite bac 2018: les filles dominent largement les garçons

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


L'épreuve de philo du Bac 2019 pourrait être perturbée.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-