Wauquiez/Portelli: l'unité des Républicains à l'épreuve de la répartition des postes

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Wauquiez/Portelli: l'unité des Républicains à l'épreuve de la répartition des postes

Publié le 24/01/2018 à 12:57 - Mise à jour à 13:07
© SYLVAIN THOMAS / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le torchon brûle entre le président des Républicains et l'ancienne candidate au poste Florence Portelli. Celle-ci exige comme Maël de Calan des sièges pour ses partisans à hauteur de son score à l'élection de novembre. Laurent Wauquiez lui aurait repproché de "faire sa star".

La réorganisation du parti Les Républicains sous la nouvelle ère Wauquiez ne semble pas se faire sans mal. Largement vainqueur dès le premier tour grâce notamment à des primaires et une présidentielle qui ont eu raison des plus sérieux concurrents (Nicolas Sarkozy, Alain Juppé, François Fillon), le nouveau leader du parti doit faire face aux tensions et revendications.

Mardi 23, la présentation de la nouvelle Commission nationale d’investiture (CNI) a mis le feu aux poudres. Celle-ci sera présidée par Eric Ciotti avec Nadine Morano, Michèle Tabarot, Roger Karoutchi et Patrice Verchère en vice-présidents.

Une sélection qui a provoqué la colère de Florence Portelli et Maël de Calan, ses deux concurrents lors de l'éléction, qui réclament une représentation de leur courant respectif à hauteur de leur score de novembre (16% pour la filloniste et 9% pour le proche d'Alain Juppé).

Lire aussi: LR - Copé ne fera pas à Wauquiez le "cadeau" de son départ du parti

Un système qui leur offrirait par ailleurs respectivement 13 et sept sièges au bureau politique dont la composition officielle n'a pas encore été dévoilée, mais qui ne leur en conférerait que deux à quatre.

"Avec Maël de Calan, nous demandons à Laurent Wauquiez une représentation dans les instances du parti proportionnelle à notre score. C’est légitime, c’est le juste respect du vote des militants qui nous ont soutenus. Ne pas le faire reviendrait à les exclure et à rétrécir le parti", a tweeté mardi 23 Florence Portelli. "Non seulement il nous laissait que des miettes mais il fallait en plus que nos miettes lui conviennent!", a-t-elle également lâché dans le JDD.

Un franc-parler auquel aurait publiquement répondu Laurent Wauquiez en accusant Florence Portelli de "faire sa star", selon RTL.

Valérie Pécresse a de son côté obtenu que son mouvement Libres soit "associé" aux Républicains sans que l'inscription au premier ne rende obligatoire de cotiser pour le second.

Le conseil national des Républicains qui doit se dérouler samedi 27 pourrait donc être assez houleux. Il devait pourtant s'agir pour un Laurent Wauquiez, critiqué par une partie du parti pour sa dérive droitière, de démontrer l'unité du parti.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Laurent Wauquiez aurait reproché à Florence Portelli de "faire sa star".

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-