Bernard Tapie accusé d'instrumentaliser son cancer pour ne pas se rendre à une convocation de la justice

Acharnement

Bernard Tapie accusé d'instrumentaliser son cancer pour ne pas se rendre à une convocation de la justice

Publié le :

Lundi 08 Janvier 2018 - 07:43

Mise à jour :

Lundi 08 Janvier 2018 - 07:45
Bernard Tapie devait se rendre ce lundi à Bruxelles pour répondre à une convocation de la justice sur les indemnités de l'affaire Adidas qu'il doit rembourser. Mais l'homme d'affaires, malade d'un cancer, ne souhaite pas s'y rendre devant se faire lourdement opérer le lendemain. Ses adversaires dénoncent une manipulation qui ne doit rien au hasard.
©Capture d'écran
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

En septembre 2017, Bernard Tapie révélait qu'il était atteint d'un cancer de l'estomac particulièrement agressif. Et mardi 9, l'ancien président de l'Olympique de Marseille va devoir subir une opération chirurgicale relativement lourde qui l'empêche de se rendre ce lundi 8 devant une convocation judiciaire à Bruxelles. Ses adversaires dénoncent une manipulation de l'homme d'affaires.

L'audience prévue est l'un des nombreux épisodes de l'affaire Adidas. En 2008 Bernard Tapie a touché 404 millions d'euros d'indemnités qu'un organisme dépendant de Bercy veut maintenant récupérer, Bernard Tapie ayant été condamné à les rembourser. Or, ce dernier a fait placer son groupe sous une procédure de sauvegarde par le tribunal de commerce de Paris, ce qui interdit toute saisie. Mais c'est devant la justice belge que l'affaire se poursuit, la holding de l'homme d'affaires, GBT Holding, y étant domiciliée.

Lire aussi: Bernard Tapie: il évoque sa maladie, ses causes et la mort dans une interview (vidéo)

Bernard Tapie a fourni un certificat médical attestant que son opération chirurgicale était prévue, mais ses adversaires estiment que rien ne l'empêchait de se rendre ce lundi 8 à Bruxelles, qui est en train à moins de deux heures de Paris où il doit subir l'intervention le lendemain.

"Évidemment que si je pouvais être là j'y serais. J'ai toujours été présent devant toutes les juridictions, sauf dans les affaires purement techniques. La réalité, c'est que ces gens-là veulent ma mort. On n'a jamais vu un acharnement pareil. Toutes les semaines, ils me sortent un truc nouveau. Ils veulent être sûrs de me finir" se défend Bernard Tapie dans les colonnes du JDD qui dévoile l'affaire. 

Bernard Tapie a révélé en septembre être atteint d'un grave cancer de l'estomac.

Commentaires

-