Béziers: les provocations de Robert Ménard auraient coûté plus de 300.000 euros à la ville

Frais d'avocat

Béziers: les provocations de Robert Ménard auraient coûté plus de 300.000 euros à la ville

Publié le :

Vendredi 22 Décembre 2017 - 08:26

Mise à jour :

Vendredi 22 Décembre 2017 - 14:50
La mairie de Béziers a dépensé plus de 500.000 euros en frais de justice depuis 2014. Selon un membre de l'opposition (LR), les campagnes provocatrices ou mesures polémiques du maire Robert Ménard, régulièrement attaquées, ainsi que la hausse des contentieux avec les employés de mairie représenteraient un surcoût de 300.000 euros au moins.
© SYLVAIN THOMAS / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Campagnes d'affichage polémiques ou autres, la mairie de Béziers dirigée par Robert Ménard a régulièrement été traînée en justice ces dernières années face à ce que beaucoup considèrent comme des provocations.

Une ligne de conduite qui aurait eu un coût pour la ville, selon l'opposition locale, de plusieurs centaines de milliers d'euros depuis la dernière élection municipale. Ce que nie fermement Robert Ménard qui dénonce un "mensonge".

Voir: Affiches polémiques à Béziers -Rossignol dénonce Ménard le "récidiviste"

Avec des affiches jugées racistes, xénophobes ou sexistes et de d'autres mesures polémiques contestées en justice, la Ville de Béziers, l'une des plus pauvre de France, a en effet été traînée devant les tribunaux plus d'une fois depuis 2014.

Ainsi, selon le conseiller municipal d'opposition (LR) Pascal Resplandy, par ailleurs expert comptable, la campagne d'affichage contre Midi Libre a coûté plus de 44.000 euros de frais d'avocat. La défense du projet de fichage ADN des crottes de chien aurait coûté plus de 16.000 euros. Plusieurs actions intentées par des associations antiracistes atteindraient les 22.000 euros. Ce à quoi s'ajouteraient plusieurs autres contentieux, selon Le Huff Post qui a pu consulter les documents évoquant ces frais.

Lire aussi: Béziers, la crèche de Noël de Robert Ménard jugée (à nouveau) illégale

Une partie de ces dépenses sont liées à l'ancienne majorité, et il faut compter avec les frais habituels de toute commune en la matière. Mais pour Pascal Resplandy, sur les 570.082 euros dépensés en frais de justice depuis 2014, au moins 300.000 seraient dus aux provocations de Robert Ménard. Il met également en avant la multiplication par presque 10 des frais liés au contentieux avec le personnel de la mairie.

"On peut ne pas aimer nos campagnes d'affiche. Mais il  n'y a aucune polémique. C'est du mensonge", a rétorqué Robert Ménard au micro de RTL, assurant: "On ne paye quasiment pas". Moins en tout cas que la précédente majorité selon l'entourage du maire qui évoque un chiffre de plus de 900.000 euros en six ans. Un chiffre "bidon" selon Pascal Resplandy.  

Le maire de Béziers Robet Ménard est coutumier des campagnes et mesures polémiques, qui auraient coûté cher en frais d'avocats.

Commentaires

-