Billets gratuits pour les cheminots: Guillaume Peltier se fait rappeler qu'il en bénéficie aussi

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Billets gratuits pour les cheminots: Guillaume Peltier se fait rappeler qu'il en bénéficie aussi

Publié le 04/04/2018 à 15:08 - Mise à jour à 15:29
© bertrand GUAY / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Guillaume Peltier a dénoncé ce mercredi sur France Inter les avantages que confère le statut des cheminots, et notamment les billets de train gratuits. Avantage dont bénéficient également les parlementaires, a fait remarquer au député un auditeur.

Guillaume Peltier regrette peut-être d'avoir choisi l'exemple des billets de train gratuits pour dénoncer le statut des cheminots, ce mercredi 4 au matin sur France Inter. Un auditeur a en effet rappelé au député (LR) du Loir-et-Cher que les parlementaires bénéficient eux-mêmes de larges avantages.

"On ne peut pas, dans une France qui souffre et qui est éprise de justice sociale, donner à certains des droits exorbitants", a déclaré Guillaume Peltier à propos de la surpression du statut des cheminots, prenant en exemple le fait que les cheminots voyagent en train gratuitement (les conjoints et enfants bénéficient de 90% de réduction et les parents, grands-parents et beaux-parents de quatre billets gratuits par an). "Trop c'est trop", a-t-il lancé.

Lire aussi: Le statut des cheminots, un socle de garanties collectives

Sauf qu'un auditeur l'a par la suite interrogé sur les "avantages hallucinants des députés". Car en effet, leur statut prévoit des "facilités de circulation", et notamment que "l'’Assemblée nationale prend en charge les déplacements des députés sur le réseau métropolitain de la SNCF en 1ère classe. À cette fin, elle délivre aux députés qui prennent régulièrement le train pour venir de leur circonscription une carte nominative de circulation" (source Assemblée nationale).

Voir: Salaire des députés - combien gagnent-ils

"Sur cette question je ne céderai jamais à la démagogie" s'est défendu Guillaume Peltier, assurant qu'il ne prenait pas le train mais reconnaissant: "Si je le prenais, je ne le payerais pas". Le député a par la suite assuré n'avoir "aucun problème" avec l'idée de revenir sur ces avantages.

A noter que la gratuité des transports ferroviaires pour les députés, à la différence de celle concernant les cheminots, est censé servir à faciliter leur travail. Mais ils disposent également d'une indemnité de représentation de frais de mandat de 5.840 euros censée permettre aux députés de régler les dépenses courantes liées à leur activité.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Guillaume Peltier a jugé que les billets de train gratuits pour les cheminots était contraires à la "justice sociale".

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-