"Bonjour le guignol", "salut le facho": quand Rachida Dati a mis un "coup de poing dans la gueule" de Brice Hortefeux

"Bonjour le guignol", "salut le facho": quand Rachida Dati a mis un "coup de poing dans la gueule" de Brice Hortefeux

Publié le :

Jeudi 20 Juillet 2017 - 14:42

Mise à jour :

Jeudi 20 Juillet 2017 - 15:01
©Photo AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Ce n'est pas un secret, Rachida Dati et Brice Hortefeux ne s'apprécient gère. L'ex-garde des Sceaux a confié, dans une interview au "Monde" publiée ce jeudi, quelques anecdotes des plus surprenantes sur la relation entre elle et l'ancien ministre de l'Immigration

"L'ingouvernable". Dans un portrait publié dans les colonnes du Monde, l'ancienne garde des Sceaux Rachida Dati a réaffirmé son fort caractère, et particulièrement l'animosité qui régnait entre elle et son collègue Brice Hortefeux. Rachida Dati a confié aux journalistes Fabrice Lhomme et Gérard Davet quelques anecdotes inattendues à propos d'échanges avec son collègue chargé de l'immigration. "Pendant la dernière campagne présidentielle, parce qu’il fallait se réconcilier, je montais dans l’avion avec lui (Brice Hortefeux), mais je le saluais en disant +Bonjour le guignol+ puis je disais: +Vous ne trouvez pas que ça sent le nazi ici ?+ Le grand facho se cachait derrière son journal et les hôtesses étaient mortes de rire !", a-t-elle déclaré.

Les deux personnages politiques en sont même venus aux mains, "un jour, devant un ascenseur, je lui dis: +Alors le facho ça va ?+ Il me répond: +ça va, intrigante+ Là, je me retourne et lui mets un coup de poing dans la gueule, et il se mange le miroir! Après Sarko m’ap­pelle: +Qu’est-ce que t’as encore fait ?+ Je lui dis: +Il m’a insultée.+ Et lui: +Arrête de le chercher+".

La guéguerre dure depuis longtemps. En effet, en novembre 2016, Mediapart révélait un sms agressif envoyé en 2013 par Rachida Dati à l'encontre de Brice Hortefeux. Le message qui commençait par un "salut le facho", menaçait l'ancien ministre de révélations pouvant possiblement l'incriminer dans plusieurs affaires.

Brice Hortefeux n'est pas le seul à en avoir pris pour son grade. L'ex-garde des Sceaux a également taclé, plus légèrement, Nathalie Kosciusko-Morizet en déclarant, "humainement, je ne l'aime pas du tout. L'armoire de mon bureau a pour moi plus d'intérêt qu'elle".

Dans un portrait publié par le journal Le Monde, l'ex-garde des Sceaux, Rachida Dati, révèle quelques anecdotes, parfois violentes, entre elle et Brice Hortefeux.

Commentaires

-