Bourreaux de Daech: le second djihadiste français s'appelle Michaël Dos Santos

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Bourreaux de Daech: le second djihadiste français s'appelle Michaël Dos Santos

Publié le 19/11/2014 à 12:14 - Mise à jour à 13:08
©Jean-Paul Ney/Twitter
PARTAGER :

Auteur(s): Maxime Macé

-A +A

Le second Français présent sur la vidéo de l'exécution de Peter Kassig a été identifié. Il s'appelle Michaël Dos Santos et serait originaire du Val-de-Marne.

Après le Normand Maxime Hauchard, le second Français présent sur la vidéo de l'exécution barbare de Peter Kassig et de 18 soldats syriens diffusée par Daech (Etat islamique) a été identifié. Il s'agit d'un jeune homme nommé Michaël Dos Santos,  un Français d'origine portugaise de 22 ans, de son nom de guerre Abou Uthman (comme FranceSoir le révélait lundi 17), originaire de Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne).

Ce jeune homme avait été mis sous surveillance par les services de renseignements français en 2013 lors du démantèlement d'une filière de recrutement de djihadistes dans le Val-de-Marne. Un mandat d'arrêt a été émis contre lui au mois de novembre.

Selon des informations diffusées par BFMTV, la mère de Michaël Dos Santos, inquiétée par sa radicalisation il y a quatre ans, l'avait signalé à la police. C'est elle qui l'aurait reconnu formellement sur la vidéo diffusé par Daech. De son côté le parquet de a admis qu'il y avait "de fortes présomptions que ce soit cet individu".

Abou Uthman diffusait régulièrement des photos des combats et des exactions de Daech en Syrie sur son compte Twitter toujours actif (attention, il contient des images très choquantes).

Outre le jeune Normand Maxime Hauchard et Michaël Dos Santos, 16 autres combattants apparaissent sur ces images à visage découvert. Si aucun d'entre eux n'a été formellement identifié pour l'instant, certains présentent un type occidental ou asiatique. Les images semblent en outre montrer le Britannique surnommé "Jihadi John" par les médias britanniques. Il  est considéré comme l’assassin présumé de James Foley et Steven Sotloff, les deux journalistes américains décapités depuis mi-août avec les humanitaires britanniques Alan Henning et David Haines.

Auteur(s): Maxime Macé


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Le djihadiste français Michaël Dos Santos, alias Abou Uthman.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-