Brigitte Macron cible d'un déséquilibré en cavale

Brigitte Macron cible d'un déséquilibré en cavale

Publié le :

Vendredi 10 Novembre 2017 - 10:45

Mise à jour :

Vendredi 10 Novembre 2017 - 11:09
©Martin Bureau/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Brigitte Macron ainsi que d'autres personnalités françaises ont été la cible de lettres de menaces envoyées par un individu depuis arrêté et interné en centre psychiatrique. Mais celui-ci s'est évadé le 1er novembre. Une arme avait été retrouvée chez lui lors de son interpellation.

Un homme souffrant de troubles mentaux et ayant menacé Brigitte Macron est en cavale depuis plus d'une semaine, révèle Closer  ce vendredi 10. L'individu serait considéré comme dangereux et potentiellement armé.

Selon le magazine people, l'homme en question était interné au centre psychiatrique du Val-de-Marne depuis quelques jours mais aurait profité d'une erreur de surveillance du personnel pour prendre la fuite. Il a été inscrit au fichier des personnes recherchées qui recense aussi bien les criminels en cavale que les fugueurs ou les personnes sous le coup d'une mesure d'expulsion.

Toujours selon Closer, l'homme et sa femme auraient rédigé de nombreuses lettres de menaces à l'encontre de diverses personnalités, y compris donc Brigitte Macron. L'examen du courrier que reçoit la Première dame aurait conduit à l'ouverture d'une enquête conduite par la direction de la police des Hauts-de-Seine et qui a mené jusqu'au domicile du couple.

Là, les policiers auraient découvert 50.000 euros en liquide ainsi qu'une arme de poing, un pistolet de calibre 6,65 mm. Cette munition désuète et de faible puissance correspond essentiellement à des armes anciennes, mais qui peuvent tout de même être mortelles. La présence de ce pistolet laisse supposer que l'individu en cavale pourrait être armé.

L'homme et la femme avaient été interpellés, mais leurs déclarations incohérentes avaient rapidement conduit le parquet de Nanterre à demander une expertise psychiatrique. Celle-ci avait conclu qu'ils étaient l'un comme l'autre atteints de paranoïa aigüe. On ignorait cependant encore ce vendredi quel était le niveau de dangerosité de cet homme.

Brigitte Macron recevrait plus d'une centaine de lettres par jour. Il n'est donc pas surprenant que certains auteurs soient mal intentionnés. Il appartiendra aux enquêteurs de retrouver l'homme en cavale et d'établir s'il représente une réelle menace pour la Première dame ou s'il ne s'agit que des élucubrations d'une personalité instable.

La sécurité de Brigitte Macron est assurée par le Groupement de sécurité de la Présidence de la République. Deux personnes sont affectées à sa protection rapprochée.

L'homme serait considéré comme dangereux et avait déjà menacé Brigitte Macron.


Commentaires

-