C à Vous: Dupont-Aignan s'en prend à Cohen et est viré du plateau (vidéo)

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

C à Vous: Dupont-Aignan s'en prend à Cohen et est viré du plateau (vidéo)

Publié le 07/03/2019 à 09:54 - Mise à jour à 10:40
© ERIC PIERMONT / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Nicolas Dupont-Aignan a été forcé à quitter le plateau de C à Vous mercredi 6 au soir après s'en être à Patrick Cohen qu'il a accusé d'être "un serviteur du pouvoir". L'animatrice Anne-Elisabteh Lemoine a exigé des excuses du président de Debout la France. 

 

Séquence surréaliste sur le plateau de C à Vous sur France 5 mercredi soir. Invité sur le plateau, Nicolas Dupont-Aignan s'en est vertement pris à Patrick Cohen alors que tout deux débattaient. Le président de Debout la France a accusé le journaliste de faire de la "propagande macroniste" et d'être "un serviteur du pouvoir" alors que ce dernier contestait les chiffres avancés par l'invité sur le traité économique CETA.

"Monsieur Cohen est connu, c'est un Macroniste. Il est sur le service public et il passe sa vie à cirer les pompes d'Emmanuel Macron, il est payé pour ça", a poursuivi l'homme politique qui a visiblement préférer l'invective au débat.

A bout, Patrick Cohen s'est alors levé et a fait mine de quitter le plateau avant d'être interrompu par Anne-Elisabeth Lemoine. "C’est de la diffamation. Est-ce que vous voulez bien vous excuser sinon vous allez devoir quitter le plateau?", a demandé l'animatrice.

S'en est alors suivi un dialogue de sourd entre Nicolas Dupont-Aignan, refusant de présenter ses excuses et tentant de changer de sujet et Anne-Elisabeth Lemoine, soutenue par Pierre Lescure, qui refusait de poursuivre l'émission.

Lire aussi - Nicolas Dupont-Aignan dit être "le seul" à pouvoir empêcher un duel Macron-Le Pen en 2022

"Mais alors que faites-vous sur cette émission qui cire les pompes d’Emmanuel Macron?", l'a-t-elle interrogé. "Je viens le dire, vous m’invitez une fois tous les deux ans. Vous ne m’avez pas invité depuis deux ans", s'est plaint le président de DLF. Et d'ajouter: "Pourquoi les journalistes sont-ils obligés d’avoir des gardes du corps?". Cette dernière réflexion semblait légitimer la violence contre les journalistes selon des internautes. 

Anne-Elisabeth Lemoine a ensuite enjoint le député à quitter le plateau. "Nous avons fini l'interview, le temps de parole qui vous était imparti, vous n'en avez pas profité pour développer vos idées", a-t-elle conclu.

Joint par Le Parisien, Nicolas Dupont-Aignan estime qu'il n'a pas été forcé à quitter le plateau. "La première partie de l’interview était finie, je devais rester pour la 2e partie de l’émission. On a préféré d’un commun accord mettre un terme à l’émission, je suis parti", a-t-il déclaré. Il n'a pas eu de "commun accord" a répondu sèchement le producteur de l'émission. Et d'ajouter: "Je n’accepte pas que des invités viennent chez nous pour nous insulter, refuser de répondre aux questions et se faire de la pub. Il était venu pour ça. C’est inquiétant pour la politique. Qu’ils ne s’étonnent pas de voir que les Français ne leur font plus confiance".

Voir:

Nicolas Dupont-Aignan peine à trouver sa voie et sa liste

Nicolas Dupont-Aignan appelle à "ne pas laisser repartir vivants" certains députés LREM: une blague?

Dupont-Aignan: "Ce pouvoir est légal" mais "plus légitime"

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Nicolas Dupont-Aignan a été forcé de quitter le plateau de C à Vous après un clash avec Patrick Cohen.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-