Cambadélis favorable à une primaire à gauche "en décembre ou janvier"

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Cambadélis favorable à une primaire à gauche "en décembre ou janvier"

Publié le 21/02/2016 à 13:06 - Mise à jour à 13:09
©Nicolas Messyasz/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Dans une interview accordée au "Journal du Dimanche", le Premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis s'est de nouveau dit ouvert à l'idée d'une primaire pour désigner le candidat de la gauche en 2017. Il n'en supporte pas moins François Hollande qu'il considère comme le meilleur choix.

Le premier secrétaire du Parti socialiste Jean-Christophe Cambadélis prône l'organisation d'une primaire à gauche en décembre ou en janvier 2017, et estime que "tout est ouvert" pour François Hollande, qui fait planer le doute sur sa candidature.

"Je l’ai dit aux initiateurs de l’appel +Notre primaire+: pour moi, elle doit avoir lieu à l’hiver prochain, en décembre ou en janvier", a déclaré Jean-Christophe Cambadélis dans un entretien au Journal du dimanche (JDD). La primaire de la droite et du centre est programmée les 20 et 27 novembre.

A gauche, François Hollande, "s’il était candidat, n’aurait pas obligation de participer à tous les débats : il ne ferait pas le tour de France. Il n’a pas de problème de notoriété! On peut aménager les choses pour que chacun puisse se présenter", selon Jean-Christophe Cambadélis.

Pour l'heure "le Président n’est pas candidat : il n’a pas donné d’indication en ce sens. Pour lui, tout est ouvert. Mon rôle, c’est de préparer les conditions pour que, quel que soit le candidat, il puisse choisir soit d’y aller soit de se passer de cette primaire", a-t-il expliqué.

"Si cette primaire sans préalables et sans préjugés permet de sélectionner le meilleur candidat de la gauche, c’est une bonne idée, et il faut l’organiser. Je n’ai aucun souci. Je pense que le candidat le plus crédible par temps de crise est le président de la République. Qui peut être le plus efficace, le plus équilibré dans une période de crises multiples? Ils ne sont pas légion à gauche."

Cependant, "il faut que tout le monde s’engage à soutenir le vainqueur", a réaffirmé le député de Paris alors que Jean-Luc Mélenchon a "proposé" sa candidature pour l'Elysée. "Il faut clarifier tout ça. Le Front de gauche a éclaté : Pierre Laurent a l’air partant, Jean-Luc Mélenchon a l’air parti et Clémentine Autain est observatrice. Il y a donc au moins trois positions".

Plusieurs fois interrogé sur sa participation à une éventuelle primaire de la gauche, François Hollande a toujours refusé de se prononcer. Vendredi sur France Inter, il a de nouveau affirmé avoir d'autres préoccupations en tant que président de la République, et ne pas avoir les yeux rivés sur 2017.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


"Je pense que le candidat le plus crédible par temps de crise est le président de la République", a déclaré Jean-Christophe Cambadélis.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-