Son assistant parlementaire se déguise en juif, Nicolas Bay invoque une "affaire privée" (photo)

Son assistant parlementaire se déguise en juif, Nicolas Bay invoque une "affaire privée" (photo)

Publié le :

Vendredi 17 Mai 2019 - 17:54

Mise à jour :

Vendredi 17 Mai 2019 - 18:00
© YANN COATSALIOU / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Une photo de l'assistant parlementaire de Nicolas Bay grimé en juif a été dévoilée par Sophie Montel. Le membre du bureau national du RN a décidé de ne pas prendre de sanction car la photo a été prise dans un cadre privé.

Chapeau de rabbin, papillotes et doigts crochus pour faire bonne mesure, la caricature du juif est claire. La photo qui remonterait à 2012 ou 2013 met en scène Guillaume Pradoura, assistant parlementaire de Nicolas Bay, ancien secrétaire général du Front national et toujours membre du bureau national du Rassemblement national.

Elle a été dévoilée par l'ancienne eurodéputée FN depuis brouillée avec le parti de Marine Le Pen, Sophie Montel: "Voilà donc l’assistant de toujours de Nicolas Bay: Guillaume Pradoura, qui a des amis du KKK et aime faire ce genre de photo. Visiblement intouchable puisqu’il est encore là...", a-t-elle tweeté.

L'image a bien sûr provoqué de nombreuses réactions indignées, mais Nicolas Bay a déjà fait savoir qu'il ne comptait pas sanctionner son assistant pour cela. "C’est une photo très ancienne, qui date de 2012 ou 2013. (…)Elle avait déjà été rendue publique, et j’avais eu l’occasion de lui demander des explications. Il m’avait expliqué que c’était de l’humour, dans un cadre strictement privé, de très mauvais goût, j’en conviens, mais cela reste une affaire privée", a-t-il déclaré sur Radio Classique

Voir: Expurgé de l'antisémitisme, le RN reste hostile aux Juifs (et d'extrême droite)

La loi sanctionne la "provocation à la haine ou à la violence à l'égard d'une personne ou d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée". Mais cela suppose que l'auteur a eu la volonté de diffuser l'image. L'humour peut également être invoqué pour se défendre de tout appel à la haine. L'injure raciste est également condamnable, mais elle n'est constituée que si elle est adressée directement à une victime.

Mais au-delà de l'aspect légal de la chose, c'est un état d'esprit qui est critiqué. "Cette photo a circulé en 2015, dans le staff des assistants FN au Parlement européen, puis chez les députés FN. Tout le monde l’a vue dans le parti, et cela faisait rire beaucoup de monde. A déclaré Sophie Montel au Figaro.

Lire aussi:

Plainte contre Stéphane Ravier: Marine Le Pen dénonce une "police de la blague"

Une photo de l'assistant de Nicolas Bay grimé en juïf fait polémique.


Commentaires

-