Centrale nucléaire: EDF porte plainte après le passage de drones au-dessus de ses sites

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Centrale nucléaire: EDF porte plainte après le passage de drones au-dessus de ses sites

Publié le 30/10/2014 à 09:17 - Mise à jour le 05/11/2014 à 17:46
©Delair Tech
PARTAGER :

Auteur(s): Victor Lefebvre

-A +A

EDF a révélé ce mercredi que sept centrales nucléaires ont été survolées par des drones. Un manège très suspect, même si ces appareils ne semblent pas représenter une menace immédiate.

Sept centrales nucléaires ont été survolées par des "aéronefs assimilables à des drones" durant le mois d’octobre. L’information a été rendue publique ce mercredi par EDF. Le fournisseur d’énergie a d’ailleurs déposé plainte à chaque fois qu’un appareil a été repéré, une dizaine de fois en tout.

EDF a précisé que ces survols sont "sans conséquences sur la sûreté ni le fonctionnement des installations". Les sites de Creys-Malville (Isère), Gravelines (Nord), Chooz (Ardennes), Cattenom (Moselle), Nogent-sur-Seine (Aube), Blayais (Gironde), et Bugey (Ain) sont concernées.

Les regards se sont tout d’abord tournés vers la virulente association écologiste Greenpeace, coutumière des coups d’éclat pour dénoncer les dangers du nucléaire. A plusieurs reprises ces dernières années, ses militants s’étaient introduits dans des centrales pour mettre en lumière les défauts de sécurité. En mai 2012, l’un d’eux avait réussi à atterrir en parapente sur le site de la centrale de Bugey. L’association nie cependant toute implication dans l’opération des drones et demande une enquête sur ces "survols suspects".

La thèse d’actes isolés semble peu probable puisque, selon l’ONG, certaines centrales auraient été survolées simultanément, de même que le site du Commissariat à l’énergie atomique de Saclay (Essonne).

Le survol des centrales nucléaires est interdit dans une "bulle" de cinq kilomètres de diamètre et de 1.000 mètres de hauteur. Leur protection est sous la responsabilité de l’Armée de l’air. La question de la résistance des centrales à un crash aérien est un des points chauds qui oppose les pro et anti-nucléaires. L’accident d’un petit avion devrait être supporté par les bâtiments, les conséquences d’une attaque suicide avec un gros porteur génère plus de débats.

Les drones civils, légers et non-armés ne constituent donc pas a priori une menace physique. Mais leur manège n’en est pas moins inquiétant. Certains peuvent en effet transporter des objets de taille modeste ou être équipés de caméras.

Auteur(s): Victor Lefebvre


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Des aéronefs suspects ont été repérés au dessus de sept centrales nucléaires.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-