Centre pour SDF dans le XVIe à Paris: "bien sûr qu'on va le faire!", assure Hidalgo

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
Publié le 21 mars 2016 - 15:41
Image
La maire de Paris Anne Hidalgo.
Crédits
©Bertrand Guay/AFP
"Paris vous aime mais soyez un peu plus Parisiens", a lancé Anne Hidalgo aux habitants du XVIe.
©Bertrand Guay/AFP
Une semaine après la réunion houleuse qui s'est tenue à l'université de Paris-Dauphine, Anne Hidalgo a confirmé ce lundi, au micro de France Info, que le projet de centre d’hébergement d’urgence pour les sans-abris dans le XVIe arrondissement allait bien voir le jour.

Anne Hidalgo a assuré ce lundi 21 que le projet contesté de centre pour sans-abris dans le XVIe arrondissement de Paris allait bien voir le jour: "bien sûr qu'on va le faire, comptez sur moi!", a lancé la maire PS de la capitale sur France Info. Le XVIe arrondissement est "le seul arrondissement de Paris à ne pas avoir de centre d'hébergement d'urgence. Chaque arrondissement doit être solidaire", a affirmé Anne Hidalgo.

"Je dis aux habitants du XVIe: qu'ils vivent avec leur siècle! Qu'ils arrêtent d'avoir ces peurs totalement irrationnelles! Ouvrez-vous! Votre arrondissement est magnifique. Paris vous aime, mais soyez un peu plus Parisiens", a ajouté la maire.

Quant aux insultes qui ont émaillé la semaine dernière une réunion d'information sur le centre, Anne Hidalgo a estimé que "pour des gens qui s'estiment être des représentants de je ne sais quelle +Haute société+, franchement... Beaucoup d'habitants du XVIe ont honte" de cette attitude, a-t-elle ajouté.

L'ouverture avant l'été dans le très chic XVIe d'un centre pour loger 200 sans-abris, porté par l'Etat et la Mairie de Paris, suscite depuis des mois l'opposition de riverains et du député-maire de l'arrondissement Claude Goasguen (LR), donnant lieu à une réunion lundi dernier chahutée par les opposants avec insultes et huées.

Le centre d'hébergement dans le XVIe n'a pas été le seul sujet abordé par Anne Hidalgo. Au micro de France Info, la maire de Paris est également revenue sur l'arrestation de Salah Abdeslam, déclarant l'avoir vécu comme "un soulagement".  "Ca été un soulagement. J'ai pensé aux familles des victimes. Elles vont pouvoir avoir face à elles un des auteurs de ces attentats terribles. Le procès pourra avoir lieu. Une personne sera là et maintenant il faut qu'on puisse avoir un maximum d'informations", a-t-elle notamment expliqué.

 

À LIRE AUSSI

Image
SDF sans-abri illustration
Paris: l'ouverture d'un centre d'hébergement dans le XVIe inquiète les riverains et les élus
Un centre d'hébergement pour sans-abri et migrants en lisière du bois de Boulogne? Une perspective qui affole le très chic XVIe arrondissement, plus de 40.000 riverain...
11 mars 2016 - 19:04
Politique